2 min de lecture Mercato

Mercato : Nice fait un marché bling bling, ambitieux mais risqué

DÉCRYPTAGE - L'OGC Nice a signé un mercato fracassant avec Mario Balotelli et Younès Belhanda, ainsi que la perspective d'avoir des soucis à gérer.

Mario Balotelli, nouveau joueur de l'OGC Nice
Mario Balotelli, nouveau joueur de l'OGC Nice Crédit : Sipa
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Mario Balotelli et Younès Belhanda. Nice est le club "frissons" sur la scène française lors du dernier jour du mercato, mercredi 31 août. Le "Gym" se hisse médiatiquement à hauteur des grosses cylindrées de la Ligue 1 en montrant de l'audace, du flair et un certain sens de l'innovation dans la manière de construire son équipe. Tout comme la saison passée, où le club a osé le pari Hatem Ben Arfa et la relance de Valère Germain, en les combinant à de jeunes pépites chinées par-ci par-là, Nice a frappé encore de jolis coups pour poursuivre sa progression et valider un projet à long terme dont les contours sont séduisants

Mercredi vers 21h30, les alertes mobiles tombaient et le clôturaient le feuilleton de la semaine, Mario Balotelli a signé à l'OGC Nice pour une somme proche du néant, signe que Liverpool ne voulait plus d'un boulet sportif et médiatique. Signe aussi que Nice joue un pari risqué sur ce coup. Mais ce n'est pas tous les jours que la Ligue 1 peut recevoir un ancien joueur de l'Inter, du Milan AC, de Manchester City et de Liverpool âgé de seulement 26 ans. 

Balotelli et Belhanda, des paris sportifs mais surtout humains

Joueur puissant, buteur adroit à l'expérience immense, Balotelli est un pari sportif tentant. Il faudra que les Aiglons prévoient néanmoins de mettre quelqu'un sur le dos du joueur, qui a en permanence su surprendre en défrayant la chronique de différentes manières. A-t-il mûri ? Va-t-il avoir une hygiène de vie digne d'un professionnel dans l'une des régions les plus prisées au monde par les amateurs de nuits blanches ? L'Italien est un Ben Arfa puissance 10 en terme de gestion humaine. Lucien Favre a gagné un joueur mais aussi un problème potentiel en plus. Et l'analyse vaut aussi pour Younes Belhanda, lui aussi au talent immense mais qui s'est perdu depuis plusieurs saisons entre déboires personnels et choix de clubs douteux. 

L'ex meneur de jeu de Montpellier n'a pas réussi à s'imposer au Dynamo de Kiev, ni à Schalke 04 en prêt la saison passée. Pétri de talent, il peut devenir l'attraction du jeu niçois et former un quatuor infernal avec Koziello, Bodmer et Séri. Il a de la technique, un sens du jeu inné mais un mental qui parfois flanche. S'il se refait une santé sur la Côte d'Azur, alors l'OGC Nice sera à surveiller de près avec cet effectif complet. Car en amont, le club s'est aussi offert de l'expérience et un éventuel cadre capable de gérer le vestiaire avec Dante. 

Dante le bon cou, et une flopée de jeunes talents

À lire aussi
Olivier Giroud à Stoke d'Abernon le 4 novembre 2019 Mercato
Mercato : Giroud, Cavani, Nzonzi... Les dossiers chauds du dernier jour

Le Brésilien, vainqueur de la Ligue des champions, peut avoir une influence sur la jeunesse azuréenne mais aussi sur les recrues enclines à jouer les divas. De quoi soulager un peu l'entraîneur dans un travail de DRH. Car Lucien Favre sait construire un jeu, et avait ciblé des joueurs peu chers, jeunes et venus de clubs aux horizons divers. Donis (Juventus), Benitez (Quilmes en Argentine) ou encore Cyprien (Lens) sont des trouvailles devenues une spécialités du côté de l'Alianz Riviera. De quoi faire en sorte que Nice ne soit plus une surprise mais un outsider permanent de la Ligue 1. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mercato OGC Nice Mario Balotelli
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants