1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Marseille : un ancien proche de Tapie raconte avoir "acheté un arbitre"
1 min de lecture

Marseille : un ancien proche de Tapie raconte avoir "acheté un arbitre"

Marc Fratani, ancien collaborateur de Bernard Tapie raconte dans "Le Monde" avoir "participé une fois à un achat d'arbitre" avant un match PSG-OM.

Bernard Tapie avant un match de football à Marseille, le 26 mai 2013.
Bernard Tapie avant un match de football à Marseille, le 26 mai 2013.
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
William Vuillez & AFP

Dans un entretien accordé au journal Le Monde, Marc Fratani, ancien chauffeur, attaché parlementaire puis assistant personnel de Bernard Tapie, fait des révélations sur la période où l'homme d'affaire était président de l'Olympique de Marseille, entre 1986 et 1994. Il rapporte notamment des faits de corruption avant un match PSG-OM.

"J'ai participé une fois à un achat d'arbitre.", confie Marc Fratani au quotidien. "C'était pour un match contre le Paris Saint-Germain, à Paris. Le lendemain de la rencontre, je suis allé lui remettre dans un endroit discret ce qui était convenu", explique-t-il avant de préciser que "la corruption n'était pas intensive, il ne s'agissait pas d'acheter tous les matches".

L'ancien collaborateur de Bernard Tapie, dénonce également dans cet entretien, les pratiques de son ancien patron et de Jean-Pierre Bernès. "À partir de 1988-1989, il (Bernès) se lance avec Tapie dans une entreprise de corruption qui va durer quatre saisons", ajoute Fratani.

Tapie, "commanditaire de l'acte de corruption"

Le mandat de Bernard Tapie à l'OM avait été terni par des soupçons de corruption, rendus plus crédibles après l'éclatement de l'affaire "VA-OM". Valenciennes avait alors rendu public la tentative de corruption d'un dirigeant marseillais envers plusieurs de ses joueurs en mai 1993, six jours avant la finale de la prestigieuse Coupe d'Europe.

"Dans l'affaire VA-OM, Tapie a toujours déclaré qu'il avait été condamné à tort. Mais j'étais là, et je n'étais pas seul, le jour où il a demandé que 250.000 francs soient versés à Bernès avant qu'il s'en aille à Valenciennes. Tapie a bien été le commanditaire de l'acte de corruption", affirme Marc Fratani au Monde.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.