1 min de lecture Bouches-du-rhône

Marseille-Lyon : "Honte" aux dirigeants de l'OM, dénonce Patrick Mennucci

Le député PS des Bouches-du-Rhône adresse une lettre ouverte à Mathieu Valbuena pour dénoncer "la bêtise, la désorganisation et l'amateurisme" du club.

Mathieu Valbuena dimanche 20 septembre 2015 au stade Vélodrome de Marseille
Mathieu Valbuena dimanche 20 septembre 2015 au stade Vélodrome de Marseille Crédit : FRANCK PENNANT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une poupée à l'effigie de Mathieu Valbuena pendue dans les tribunes du Vélodrome de Marseille, ornée de dessins à caractère sexuel. Cette image a choqué Patrick Mennucci. Le député PS des Bouches-du-Rhône a donc écrit, ce lundi 21 septembre, au joueur de Lyon. 

"Ce matin, je ne vous écris pas pour m'excuser, j'espère que le maire (LR Jean-Claude Gaudin, ndlr) le fera, c'est lui qui en a la légitimité au nom de notre ville", commence l'élu municipal dans ce courrier qu'il a lui-même rendu public. Le député prend la plume au lendemain des incidents durant un match Marseille-Lyon, au cours duquel Valbuena a été la cible des insultes, mais aussi de jets de projectiles des supporters marseillais. Sa faute ? Avoir rejoint l'OL, après une année passée en Russie et huit ans à l'OM. 

"Honte aux organisateurs"

"Pour les auteurs de ces actes, l'âge, l'excitation ou encore une vision dévoyée du sport pourront être invoqués pour leur défense. Mais pour les dirigeants de l'OM qui depuis plusieurs jours font monter la tension, il n'y a pas d'excuses à tant de bêtise, de désorganisation et d'amateurisme", accuse l'ex-candidat socialiste à la mairie de Marseille en 2014. "Le comble étant pour eux d'avoir laissé ce pantin à votre effigie pendu à une potence. C'est le sort symbolique souvent réservé aux opposants des dictateurs, c'est Assad, Pinochet, Al Bagdadi ou Kim Jung-il qui organisent de telles horreurs", martèle l'élu. "Honte sur ceux qui l'ont porté, sur ceux qui l'ont fabriqué, sur ceux qui l'ont financé et sur ceux qui l'ont laissé faire".

Le match Marseille-Lyon (1-1), dimanche soir, a été le théâtre de violents incidents dans les tribunes. Des bouteilles en plastique vides, mais aussi des bouteilles en verre, ont été lancées sur la pelouse, notamment autour du meneur lyonnais et du gardien de l'OL Anthony Lopes

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bouches-du-rhône Marseille Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants