1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Lyon - Saint-Étienne : l'OL abandonne deux précieux points dans un derby explosif
2 min de lecture

Lyon - Saint-Étienne : l'OL abandonne deux précieux points dans un derby explosif

COMPTE-RENDU - L'AS Saint-Étienne et l'Olympique Lyonnais n'ont pu se départager (2-2) en clôture de la 33e journée de Ligue 1.

Jérémy Clément, milieu de l'ASSE, à côté de Nabil Fekir, attaquant de l'OL, le 19 avril 2015
Jérémy Clément, milieu de l'ASSE, à côté de Nabil Fekir, attaquant de l'OL, le 19 avril 2015
Crédit : PHILIPPE MERLE / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon

Il y a eu des buts, des occasions, de la tension et un carton rouge pour un étonnant scénario de ce 110e derby qui laissera probablement des traces. Après avoir mené chacun leur tour, l'Olympique Lyonnais et l'AS Saint-Étienne n'ont pas réussi à se départager (2-2), dimanche 19 avril. Au terme de cette 33e journée, Lyon retrouve son fauteuil de leader mais se retrouve en ballottage défavorable dans la course au titre avec le PSG qui compte un match en moins. Les Verts reviennent à hauteur de l'OM, quatrième, et fondent petit à petit sur le podium.

Comme lors du match aller dans le Chaudron, l'entraîneur stéphanois Christophe Galtier se présente à Gerland avec cinq défenseurs au lieu de quatre. Hamouma et Mollo sont ainsi laissés sur le banc et la priorité est portée à la défense. En tout cas, l'OL, dans son habituel 4-4-2 losange, confisque le ballon et n'a aucun mal à être supérieur à son adversaire dans tous les compartiments du jeu. 

L'OL à dix contre onze

Inévitablement, les occasions ne manquent pas. Si Alexandre Lacazette s'est fait très discret, la doublette juvénile Fekir-Njie s'est mise en évidence. Le premier a rapidement mis Ruffier à contribution sur un coup franc (10e) avant de trouver la barre transversale (16e). Quant au second, après avoir pris de vitesse Ruffier, il a obligé Perrin à se jeter sur la ligne pour sauver les Verts. Clinton Njie parvient finalement à faire basculer une première fois le derby à la 24e, sur une passe décisive du prodige Fekir.

Hors-sujet, les Stéphanois attendent l'ouverture du score pour réagir. Ils abandonnent la défense à cinq dès la 28e minute tandis que leur meilleur passeur, Romain Hamouma, fait son entrée. Un changement de stratégie qui paye immédiatement. Alors que Max-Alain Gradel venait de buter à deux reprises sur Anthony Lopes, Landry Nguemo voit sa frappe vers la cage lyonnaise vide être détournée du bras par Lindsay Rose. C'est la triple peine pour Lyon : penalty, carton rouge et but de Gradel (31e).

Une deuxième période hachée

À écouter aussi

En dépit de son infériorité numérique, l'Olympique Lyonnais poursuit tout de même sa domination territoriale. L'AS Saint-Étienne prend pourtant les devants contre toute attente grâce à Romain Hamouma et son grand pont sur le gardien (45e). Un score qui ne tient pas longtemps sans compter la mi-temps. Car les 22 acteurs à peine de retour des vestiaires, Nabil Fekir, sur un coup franc excentré à droite de la surface, dépose sa neuvième passe décisive de la saison sur la tête de Christophe Jallet, au premier poteau (48e).

Cette égalisation ouvre un nouveau chapitre dans le match. Si la domination de Lyon n'est pas remise en cause, il y a en revanche un peu moins de football sur la pelouse. La rivalité entre les deux clubs se fait de plus en plus présente dans les duels et les esprits s'échauffent. Sept cartons jaunes sont distribués au total, dont cinq côté stéphanois, qui a tâché de hacher le jeu pour empêcher Fekir et consorts de dérouler en toute facilité. 

Logiquement, Lyon se procure des situations offensives intéressantes (71e) et se voit aussi parfois alerté par Hamouma (76e) et Gradel (84e). Mais c'est bien sur le score de 2-2 que le match s'achève. L'OL n'a pas été récompensé et il laisse filer deux points qui risquent bien d'être déterminants.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/