2 min de lecture Ligue des champions

Zagreb-Lyon : l'OL remercie Lacazette et continue de rêver

COMPTE-RENDU - Il fallait obligatoirement à l'Olympique lyonnais une victoire pour rester en vie dans cette Ligue des champions. Les joueurs de Bruno Génésio ont assuré une victoire poussive grâce à un but d'Alexandre Lacazette.

Les Lyonnais félicitent Alexandre Lacazette, buteur face à Zagreb, le 22 novembre 2016
Les Lyonnais félicitent Alexandre Lacazette, buteur face à Zagreb, le 22 novembre 2016
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Mission accomplie pour l'Olympique Lyonnais. Vainqueur à Zabreg, les joueurs de Bruno Génésio ont assuré le principal et continue de rêver à une qualification en 8es de finale de la Ligue des champions grâce à la victoire de la Juventus Turin à Séville (1-3). Mais que ce fut dur pour les coéquipiers de Maxime Gonalons. Malgré une domination certaine, Lyon a dû attendre la 72e minute du match pour se libérer. Et c'est Alexandre Lacazette, auteur de son premier but de la saison sur la scène européenne, qui a délivrer les siens en inscrivant le seul but de cette rencontre.

Devant le public clairsemé d'un Maksimir en froid avec son équipe, Lyon a rapidement poussé pour se mettre à l'abri face à une équipe qui a perdu ses quatre premières rencontres de Ligues des champions, sans inscrire le moindre but. Jordan Ferri (28e), Alexandre Lacazette (34e), Maxwell Cornet (38e) ou encore Mathieu Valbuena (40e) se sont heurtés aux montants, aux défenseurs ou aux gardiens.

Des occasions nettes qui contrastent cependant avec un match terne où le Dinamo Zagreb tente le tout pour le tour sur certains contres. Il faut alors un Anthony Lopes vigilant lors d'un appel en profondeur de l'attaquant chilien Angelo Hernandez (45e). 

Une "finale" face à Séville

A la reprise, les joueurs de Bruno Genesio semblaient décidés à se montrer plus incisifs. Le gardien croate était à la parade sur une frappe du gauche de Jordan Ferri (48e) avant de s'interposer sur des frappes de la droite de Rafael (51e et 64e). Deux hommes également à l'origine de la libération du club rhodanien : le milieu de terrain français servant Rafael sur la droite auteur d'un magnifique centre vers Alexandre Lacazette. L'international français n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets adverses pour offrir les trois points.

À lire aussi
Thiago Silva au Parc des Princes le 24 février 2020 Ligue des champions
PSG : trois équipes possibles face à Dortmund au retour sans Thiago Silva

Une victoire synonyme d'espérance pour Lyon. Car dans l'autre match de la soirée, la Juventus a dominé Séville en Espagne et s'est qualifiée pour les 8es. L'OL tentera ainsi de poursuivre son rêve européen lors de la "finale" du groupe H le 7 décembre prochain, au Parc OL. La tâche sera difficile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Olympique Lyonnais Alexandre Lacazette
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants