1 min de lecture Paris Saint-Germain

Le PSG mis en demeure pour ses interdictions de stade

Seuls le préfet ou le juge peuvent prendre des mesures d'interdiction de stade et "en fixer la durée".

Des supporters du PSG en août 2013
Des supporters du PSG en août 2013 Crédit : AFP/M.Medina
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le PSG est-il trop sévère avec ses supporteurs ? La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) donne un carton jaune au club de la capitale pour s'être octroyé le droit de prolonger des interdictions de stade à des supporteurs. 

"Concrètement, un supporteur recevant une interdiction administrative de stade d'un mois était interdit de billetterie du PSG pour six mois de plus par le club", a dénoncé Me Pierre Barthélémy, conseil de plusieurs dizaines de supporteurs parisiens. Le PSG a donc outrepassé ses prérogatives. La Cnil avait autorisé le PSG à "mettre en œuvre une liste d'exclusion des clients au-delà des cas d'interdits de stade" mais uniquement pour des motifs précis tels que l'existence d'un impayé, le non respect des règles de billetterie ou l'activité commerciale dans l'enceinte sportive en violation des conditions générales de vente, par exemple. 

Un mois pour se conformer à la loi

Cette mise en demeure annoncée par la Cnil "n'est pas une sanction", rappelle la Commission, qui donne un mois au club pour se conformer à la loi. Le cas échéant, des sanctions pourraient être prises. En mai, le Conseil d'État, doutant de sa "légalité", avait suspendu la mise en oeuvre d'un fichier compilant des informations sur les supporteurs en région parisienne, en particulier ceux du PSG.

La Ligue des droits de l'Homme s'était élevée contre un fichier "totalement liberticide", qui donnait "le sentiment qu'une très large partie de la population pouvait être fichée, soit en étant considérée comme supporteur, ou en fréquentant des supporteurs". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Saint-Germain Interdiction Cnil
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants