4 min de lecture Mercato

Lacazette, Ben Arfa, Griezmann... Le PSG pourrait encore se tromper lors du mercato

DÉCRYPTAGE - À quelques jours de l’ouverture du mercato, les rumeurs concernant le PSG ne mènent que vers des joueurs inadaptés au club.

Antoine Griezmann le 3 mai 2016
Antoine Griezmann le 3 mai 2016 Crédit : LUKAS BARTH / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Le mercato européen n'est pas encore ouvert mais les gazettes s'agitent déjà devant les rumeurs (ou vraies infos) de transferts de joueurs. Comme chaque été depuis 2011, le Paris Saint-Germain est attendu comme le principal animateur en France, du moins si l'on souhaite voir de grosses pointures arriver et de gros montants dépensés. Depuis plusieurs jours, et avec le départ d'Ibrahimovic, les noms se multiplient. Alexandre Lacazette, Antoine Griezmann, James Rodriguez, Neymar ou encore Hatem Ben Arfa ont été annoncés sur "les tablettes" de QSI. 

Des joueurs de talent, des stars de Ligue 1 aux vedettes mondiales, le PSG frapperait tous azimut à en croire les "sources proches des dossiers". Mais ce qui étonne fortement, et en mettant de côté le caractère incertain des rumeurs, c'est le profil footballistique des joueurs visés. Peu d'entre eux feraient figure de véritable renforts, ou même évoluant à des postes dont le PSG a réellement besoin

Ne pas recruter un nom mais un profil

Ce mercredi 18 mai, le quotidien L'Équipe faisait sa Une sur Alexandre Lacazette, ciblé par le PSG dans le but de mettre Edinson Cavani en concurrence et aussi évoluer sur un côté. Passons sur le choix discutable que cela consisterait pour le joueur, titulaire indéboulonnable à Lyon. Doubler le poste de Cavani est une double bonne idée, dans la mesure où Jean-Kevin Augustin est un peu tendre et où un vrai joueur de calibre doit venir renforcer le poste. Le deuxième effet est que ça renforce l'idée d'un Cavani replacé en pointe, son vrai poste dans lequel il peut enfiler les buts comme des perles. À condition qu'il soit entouré des bons éléments

En effet, la mauvaise idée serait d'envisager aussi Lacazette comme un joueur de couloir. Le Lyonnais, talent précoce en équipes de jeunes, a tardé à éclore pour une raison très simple : son positionnement sur le côté. Habile devant le but, très fort dans les appels et la finition, le buteur n'est pas très efficace dans le débordement ou le dribble. Le choix d'Alexandre Lacazette serait aussi pertinent que celui de Cavani, positionné sur un côté, sous-exploitant le joueur mais aussi les possibilité tactique de la présence d'un joueur adapté au poste. 

Il faut penser à renforcer l'équipe

À lire aussi
Olivier Giroud à Stoke d'Abernon le 4 novembre 2019 Mercato
Mercato : Giroud, Cavani, Nzonzi... Les dossiers chauds du dernier jour

Il en va de même pour d'autres recrues évoquées, à l'image de James Rodriguez. Le Colombien est un talent brut, très fort. Néanmoins s'il devait quitter le Real Madrid (chose à propos de laquelle Zidane a mis un veto), ce serait à cause d'un positionnement sur le terrain qui lui sied mal, à savoir sur un côté. Pas assez rapide ou assez vif, James brille dès qu'il est dans le cœur du jeu, au poste de meneur de jeu. Au PSG il serait obligé de s'exiler sur un côté et de vivre la situation de Javier Pastore. Laurent Blanc, peu disposé à déroger à son éternel 4-3-3, aurait alors deux problèmes sur les bras au lieu d'un.

Si ces rumeurs ne sont pas avérées, les pistes ne sont pas toujours pertinentes. Surtout, il n'y a pas vraiment d'informations concernant les postes à renouveler, en plus de l'attaque. Quid de Thiago Motta, dont le rendement au haut niveau est devenu insuffisant ?  Qui remplacera Maxwell en doublure ou en concurrence de Kurzawa ? Si Neymar et Cristiano sont des joueurs au profil idoine, ils semblent intouchables. Griezmann lui aussi serait un bon renfort, bien qu'il n'ait aucune raison de venir au PSG. Mais derrière les noms ronflants et évidents, les vraies pistes se creusent-elles ? 

Le PSG a besoin d'une stratégie sportive claire

En effet, si Cavani était amené à rester, c'est bien un joueur de côté et de classe mondiale qui doit être visé. En tête de la liste, le profil de Marco Reus paraît parfait. Virevoltant, jeune (26 ans) et capable de jouer sur les deux côtés, il amènerait une percussion, une qualité de finission et une capacité à changer de rythme inexistante au PSG aujourd'hui. Dans la même veine, Eden Hazard pourrait être un véritable plus si le club veut relancer un joueur très talentueux en perte de vitesse à Chelsea. Quoi qu'il en soit, pour renforcer l'équipe et lui faire passer un cap, il faut étoffer le banc certes, mais il faut surtout y ajouter au moins un titulaire qui serait enfin adapté aux besoins de l'équipe.

Tout cela rejoint le premier besoin du PSG, c'est à dire une politique sportive claire, et pas une collection de joueurs pour entasser les noms. L'absence de directeur sportif ayant des réseaux, et pas seulement un carnet de chèque, est une véritable lacune aujourd'hui dans la recherche de talents. Le PSG aujourd'hui peut difficilement viser au-delà de la Ligue 1 ou de joueurs en perte de vitesse (Di Maria à Manchester). La seule consolation pour le moment est de préciser que certaines rumeurs ne font qu'utiliser un faux intérêt du club parisien pour faire monter les enchères, ce qui laisse espérer que Nasser Al-Khelaïfi et ses hommes travaillent sur d'autres pistes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mercato Paris Saint-Germain Zlatan Ibrahimovic
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants