1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Franck Ribéry attaque "Closer" pour "préjudice gravissime à son image et à sa dignité"
1 min de lecture

Franck Ribéry attaque "Closer" pour "préjudice gravissime à son image et à sa dignité"

Dans un article publié le mercredi 2 décembre, le magazine people annonçait que le footballeur de 32 ans a été entendu comme témoin par la police dans le cadre d'une enquête sur un réseau de prostitution internationale.

Francl Ribéry à Mönchengladbach le 5 décembre 2015
Francl Ribéry à Mönchengladbach le 5 décembre 2015
Crédit : AFP/B.Thissen
Gregory Fortune & AFP

De retour sur les terrains après neuf mois d'absence et buteur samedi 5 décembre lors de la défaite du Bayern Munich à Mönchengladbach (3-1), Franck Ribéry a contre-attaqué en direction du magazine Closer deux jours plus tard. Le milieu offensif de 32 ans assigne la société Mondadori Magazine France, dont dépend le magazine people, devant le Tribunal de grande instance de Nanterre et réclame notamment 400.000 euros de "réparation de son préjudice moral", selon l'assignation dont l'AFP s'est procuré une copie.
"Franck Ribéry est encore une fois victime d'agissements graves commis par un média français ayant pour seule finalité de le salir et de le jeter en pâture", est-il invoqué dans cette procédure. L'ex-international français vise "l'article intitulé 'Exclusif, le nouveau scandale qui va ébranler le foot français', prétendant qu'il aurait des liens avec une instruction pénale en France", expliquait Me Carlos Alberto Brusa, son avocat, dans un communiqué diffusé vendredi 4 décembre. 
Ribéry "a été entendu le 26 novembre comme simple témoin (par la brigade de répression du proxénétisme de Paris). Il est ressorti libre et aucune charge n'a été retenue contre lui", avait confirmé mercredi 2 décembre à l'AFP une source policière. Soupçonné d'avoir eu des relations sexuelles en 2009 avec une call-girl, Zahia Dehar, alors qu'elle était mineure, le natif de Bouloge-sur-Mer avait été relaxé en janvier 2014. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/