1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. FIFA : quel avenir pour Michel Platini ?
3 min de lecture

FIFA : quel avenir pour Michel Platini ?

Michel Platini reste suspendu de toute activité liée au football jusqu'au 5 janvier 2016, a décidé vendredi 11 décembre le Tribunal arbitral du sport (TAS), dans le cadre de l'affaire de corruption à la FIFA.

Michel Platini en août 2015 à Monaco
Michel Platini en août 2015 à Monaco
Crédit : AFP/V.Hache
James Abbott & Claire Gaveau & AFP

Michel Platini reste suspendu de toute activité liée au football jusqu'au 5 janvier 2016. C'est ce qu'a décidé vendredi 11 décembre le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, dans le cadre de l'affaire de corruption au sein de la fédération internationale de football (FIFA). Un mauvais signal pour Michel Platini pour la suite de la procédure : la justice interne de la FIFA, qui a requis sa radiation à vie du monde du foot, l'entendra sur le fond le 18 décembre, puis rendra sa décision avant Noël.

L'ancien numéro 10 des Bleus avait été suspendu 90 jours le 8 octobre par la justice interne de la FIFA, qui lui reproche d'avoir reçu 1,8 million d'euros en 2011 de la part de Joseph Blatter, président aujourd'hui démissionnaire de la FIFA et également suspendu, pour un travail de conseiller achevé en 2002. Une suspension qui empêche l'ancien international français de pouvoir se présenter à la présidence de la FIFA.

Une requête partiellement validée par le TAS

Mais alors, quel avenir pour Michel Platini ? Le TAS explique que, pour le moment, cette suspension provisoire n'est pas de nature à causer de dommage irréparable à celui qui a pris la présidence de l'UEFA en 2007. Toutefois,il précise qu'il a "partiellement admis la requête déposée par Michel Platini" et "ordonne" à la FIFA que la suspension provisoire de 90 jours ne soit pas prolongée. Ce serait une "restriction excessive et injustifiée du droit de Michel Platini d'accéder à la justice, qui lui causerait un dommage irréparable".

Michel Platini a perdu une manche mais ce n'est pas définitif

Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS

Malgré cette décision, Michel Platini "reste confiant', a confié son avocat. L'ex-triple Ballon d'or "relève avec satisfaction que le TAS accueille favorablement partiellement ses demandes en interdisant la FIFA de prolonger sa suspension provisoire", a-t-il précisé. 

Un document va-t-il changer la donne ?

À lire aussi

La situation pour l'ancien joueur de la Juve est de plus en plus compliquée alors que l'élection pour la présidence de la FIFA est prévue le 26 février prochain. Mais tout est encore possible : "La commission d'éthique de la FIFA a indiqué vouloir rendre une décision avant la fin de l'année, alors laissons la finir son travail et attendons la décision sur le fond", a analysé Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS. 

Selon lui, "Michel Platini a perdu une manche mais ce n'est pas définitif". Surtout que la situation pourrait bien évoluer en faveur du Français La défense de l'ancien footballeur pense toujours pouvoir changer la donne en produisant une nouvelle pièce du dossier, une note interne de l'UEFA datant de 1998 où Michel Platini est qualifié de futur "employé de la  FIFA". "Compte tenu des nouvelles pièces recueillies par la défense, la commission d'éthique de la FIFA, contrairement à ce qu'elle annonce, ne sera pas en mesure de rendre sa décision dans des conditions normales et dans les délais impartis", a avancé l'avocat de l'ancien numéro 10 des Bleus.

Michel Platini peut-il encore se présenter ?

Innocenté et candidat ? C'est la question que tout le monde se pose alors qu'aux portes de la FIFA, les doutes sont de plus en plus présents. "Il sera de nouveau suspendu avant Noël, il n'a plus aucune chance d'être candidat au regard du calendrier", rapporte Le Monde

il n'a plus aucune chance d'être candidat au regard du calendrier

Membre de la FIFA

Un calendrier de plus en plus serré alors que Michel Platini, suspendu jusqu'au 5 janvier, a jusqu'au 26 janvier pour faire valider sa candidature par le responsable du comité électoral de la FIFA. Une validation qui passe donc par le blanchiment de sa candidature. Une nouvelle étape importante dans cette affaire aura lieu le 18 décembre prochain, date où Michel Platini sera une nouvelle fois entendu par la commission d'éthique de la FIFA afin de déterminer si l'ancien leader des Bleus sera définitivement banni, ou non, du monde du football. 

Le communiqué complet du Tribunal arbitral du sport

Le communiqué complet du Tribunal arbitral du sport.
Le communiqué complet du Tribunal arbitral du sport.
Crédit :
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/