1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. FIFA : 16 nouvelles personnes inculpées, 8 plaident coupable
1 min de lecture

FIFA : 16 nouvelles personnes inculpées, 8 plaident coupable

La ministre américaine de la Justice, Loretta Lynch, a fait le point sur l'enquête concernant la corruption à la FIFA jeudi 3 décembre.

Le logo de la FIFA dont le siège se trouve à Zurich
Le logo de la FIFA dont le siège se trouve à Zurich
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Dorian Waymel & AFP

Seize nouvelles personnes ont été inculpées jeudi 3 décembre dans le cadre de l'enquête pour corruption au sein de la Fifa menée par les États-Unis, dont plusieurs hauts responsables de l'organisation, a annoncé la ministre américaine de la Justice, Loretta Lynch. Huit suspects ont reconnu leur implication dans le système de corruption à la Fifa. 

"Huit suspects supplémentaires ont accepté de plaider coupable pour leur implication dans le système de corruption que nous avons mis au jour", a déclaré Loretta Lynch, en précisant que cinq d'entre eux ne figuraient pas dans la première série d'inculpations lancée par les autorités américaines il y a six mois. Plus tôt jeudi, le Paraguayen Juan Angel Napout, le président de la CONMENOL et Alfredo Hewit Banegas, président intérimaire de la CONCACAF, avait été interpellés à Zurich. Selon la justice suisse, tous deux s'opposent à leur extradition vers les Etats-Unis.

Le foot brésilien frappé de plein fouet

Outre ces deux hauts responsables de la Fifa, la liste des 16 nouveaux inculpés montre que la procédure frappe de plein fouet le foot brésilien. L'un des mis en cause, Marco Polo Del Nero, est l'actuel président de la Fédération brésilienne (CBF). Il avait démissionné fin novembre de son poste au Comité exécutif de la Fifa, sans avancer de raison. La justice interne de la Fifa avait ouvert le 23 novembre une enquête le concernant. Ricardo Teixeira, président de la CBF pendant 23 ans jusqu'à sa démission en 2012, fait l'objet d'une procédure interne à la Fifa depuis octobre dernier avec six autres personnalités. 

Loretta Lynch a adressé un "message clair" en forme de mise en garde : "À chacun des individus coupables qui restez dans l'ombre, en espérant être épargné par cette enquête en cours, sachez que vous ne passerez pas au travers et que vous n'échapperez pas à notre ligne de mire".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/