1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Euro 2016 : une Espagne flamboyante en 8es
3 min de lecture

Euro 2016 : une Espagne flamboyante en 8es

COMPTE-RENDU - La "Roja" a balayé la Turquie (3-0) vendredi 17 juin à Nice. Le double tenant du titre rejoint la France et l'Italie au tour suivant.

Manuel Nolito célèbre son but contre la Turquie, le vendredi 17 juin 2016
Manuel Nolito célèbre son but contre la Turquie, le vendredi 17 juin 2016
Crédit : Ariel Schalit/AP/SIPA
Sébastien Martins

L'Espagne a vécu une véritable promenade de santé à Nice. Pour son deuxième match dans la compétition, la "Roja" n'a fait qu'une bouchée de la Turquie (3-0) et s'est qualifiée pour les 8es de finale, ce vendredi 17 juin. Dans une rencontre dominée de la tête aux pieds par les hommes de Vicente del Bosque, Alvaro Morata (34e, 48e) et Manuel Nolito (37e) ont brillé. L'Espagne s'est montrée très rassurante et reprend la tête du groupe D avec 6 points. Elle pourra se contenter d'un match nul, mardi 22 juin, contre la Croatie (4 points) pour conserver cette première place. De son côté, la Turquie (0) est quasiment éliminée de la compétition.

Pour ce deuxième match, Vicente Del Bosque a aligné le même onze qui avait battu la République tchèque (1-0), dimanche 12 juin. L'Espagne est bien en place et attaque fort la rencontre. Alvaro Morata se met rapidement en évidence. L'attaquant de la Juventus reprend le ballon de la tête et oblige Volkan Babacan à la parade (6e). Quelques minutes plus tard, Alvaro Morata, toujours, touche le poteau (11e). Sur le corner suivant, la tête de Gerard Piqué file au-dessus du but.

SERVICE

Le duo Morata-Nolito en lumière

Le seul éclair turc de la première période provient d'un coup franc frappé par Hakan Calhanoglu. Le milieu offensif du Bayer Leverkusen envoie un tir puissant qui frôle la transversale (27e). David De Gea était sur le coup. L'Espagne reprend sa marche en avant. Manuel Nolito se procure une grosse occasion. L'attaquant du Celta Vigo décoche une belle frappe qui vient frôler le montant gauche (29e). Ce n'est que partie remise. L'ailier gauche envoie un centre millimétré vers Alvaro Morata qui, d'une tête décroisée, trompe Volkan Babacan, impuissant (34e).

Une ouverture du score plus que logique dans une première mi-temps à sens unique. Mais l'Espagne ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Trois minutes plus tard, le passeur se transforme en buteur. Cesc Fabregas pique son ballon vers l'entrée de la surface de réparation, Mehmet Topal est sur la trajectoire mais manque son dégagement, Manuel Nolito ne tremble pas et reprend le ballon de volée en glissant (37e). La "Roja" fait logiquement le break dans cette rencontre. Les hommes de Fatih Terim sont étouffés et ne montrent rien.

Les premiers à marquer 3 buts lors de cet Euro

À lire aussi

Au retour des vestiaires, l'Espagne poursuit sa balade. Andrés Iniesta lance Jordi Alba, hors-jeu, en profondeur. L'arrière gauche fait une offrande à Alvaro Morata, qui n'a quasiment plus qu'à pousser le ballon, pour s'offrir un doublé (48e). Un mouvement collectif somptueux. Tout le monde a touché le ballon sauf Piqué. La Turquie tente de réagir par l'intermédiaire de Burak Yilmaz, mais l'attaquant manque sa frappe (52e). Les hommes de Vicente del Bosque sont en démonstration. Ils font ce qu'ils veulent avec le ballon et se baladent littéralement dans la défense adverse à l'image d'André Iniesta, virtuose de cette équipe.

Le sélectionneur espagnol profite de cette fin de match pour donner du temps de jeu à plusieurs joueurs. Les changements cassent un peu le rythme de la rencontre mais ne change en rien sa physionomie. L'Espagne monopolise le ballon et fait courir les joueurs turcs. Le double champion d'Europe en titre a affiché une grande maîtrise et est la première équipe, en vingt et un matches dans la compétition, à marquer plus de deux buts en une rencontre. Deux ans après le fiasco brésilien, l'Espagne est de retour sur le devant de la scène et prétend plus que jamais au triplé.

La rédaction vous recommande

Fiche technique

À Nice (Stade de Nice): Espagne bat Turquie 3 à 0 (2-0)  
Spectateurs: 33.409 
Arbitre: M. Mazic (SRB)  
Buts: 
Espagne: Álvaro Morata (34, 48), Nolito (37)  
Avertissements: 
Espagne: Ramos (1) 
Turquie: B. Yilmaz (9), Tufan (41)  
Les équipes: 
Espagne: De Gea - Juanfran, Piqué, Ramos (cap), Alba (Azpilicueta 81) - Fabregas (Koke 71), Busquets, Iniesta - Silva (Bruno 64), Álvaro Morata, Nolito 
Entraîneur: Vicente Del Bosque  
Turquie: Babacan - Gönül, Topal, Balta, Erkin - Tufan, Inan (Malli 70), Ozyakup (Sahan 62) - Calhanoglu (Sahin 46), B. Yilmaz, Turan (cap) 
Entraîneur: Fatih Terim  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/