2 min de lecture Euro 2016

Liste des 23 pour l'Euro 2016 : pour Mathieu Valbuena, tout s'est écroulé en huit mois

Cadre indéboulonnable de Didier Deschamps entre août 2012 et octobre 2015, le milieu de 31 ans ne participera pas à l'Euro (10 juin-10 juillet).

Mathieu Valbuena et Morgan Schneiderlin le 8 octobre 2015 face à l'Arménie
Mathieu Valbuena et Morgan Schneiderlin le 8 octobre 2015 face à l'Arménie Crédit : VALERY HACHE / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
et Jérôme Millagou

La statistique est impressionnante, presque incroyable. Jusqu'en octobre dernier, Mathieu Valbuena avait participé, en tant que titulaire ou remplaçant, à 40 des 45 matches disputés par l'équipe de France depuis la prise de fonction de Didier Deschamps en août 2012. C'est aujourd'hui encore toujours plus que n'importe quel autre joueur (Olivier Giroud 38, Blaise Matuidi 37, Hugo Lloris 36...). Le sélectionneur a pourtant choisi de se passer du milieu offensif de 31 ans pour l'Euro 2016 (10 juin-10 juillet). Et ce n'est pas une surprise.


En novembre, Deschamps ne le retient pas pour les matches amicaux contre l'Allemagne et l'Angleterre en expliquant que Valbuena "n'est pas dans les meilleures conditions psychologiques" alors que l'affaire de chantage à la vidéo intime vient d'éclater au grand jour. "J'ai décidé de le laisser souffler", complète le sélectionneur. Les Bleus ne se retrouvent que fin mars. Et l'ancien Marseillais n'en est toujours pas. Tout juste de retour à l'entraînement avec l'OL après une blessure à une cuisse : "Petit vélo" était de façon en difficulté sportivement (un seul but en 21 matches de L1).

Une concurrence sévère

Ce sera encore le cas après, avec la perte de son statut de titulaire en club, et donc une difficulté croissante à envoyer des signaux positifs à Deschamps. Pour couronner le tout, il se blessera à nouveau ("fatigue musculaire") fin avril, alors que Bruno Génésio venait de lui faire à nouveau confiance pour débuter, à Toulouse. Dans le même temps, Dimitri Payet avec West Ham, notamment, n'a pas laisser passer sa chance de revenir en Bleu. Jusque là, Mathieu Valbuena avait réussi la prouesse de toujours faire taire ses détracteurs. En huit mois, sa carrière a basculé du mauvais côté.

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud


Moins de deux heures après l'officialisation de la liste des 23, Mathieu Valbuena a exprimé son "immense déception" via sa page Facebook, "tant en raison de mon implication au sein de l'équipe de France depuis de nombreuses années, que de mon attachement pour le maillot français et mon pays". "Cette saison a été marquée par des événements qui, à l'évidence, ont eu des conséquences sur mes performances et cette non-sélection", a ajouté le Lyonnais, qui "par respect pour (ses) coéquipiers et l'équipe de France", laissera "sereinement se dérouler la compétition" avant de s'exprimer "ultérieurement sur la saison écoulée et les faits qui ont pu (le) concerner". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783206714
Liste des 23 pour l'Euro 2016 : pour Mathieu Valbuena, tout s'est écroulé en huit mois
Liste des 23 pour l'Euro 2016 : pour Mathieu Valbuena, tout s'est écroulé en huit mois
Cadre indéboulonnable de Didier Deschamps entre août 2012 et octobre 2015, le milieu de 31 ans ne participera pas à l'Euro (10 juin-10 juillet).
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-pour-mathieu-valbuena-tout-s-est-ecroule-en-huit-mois-7783206714
2016-05-12 20:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5KnpDcWSClcExWU9Aif-Bg/330v220-2/online/image/2016/0512/7783206846_mathieu-valbuena-et-morgan-schneiderlin-le-8-octobre-2015-face-a-l-armenie.jpg