3 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Giroud revit, Kanté impressionne, Payet s'éteint

LE WEEK-END DES BLEUS - Buteur à Manchester City dimanche 9 mai, l'attaquant d'Arsenal n'avait plus marqué en championnat depuis près de quatre mois.

Olivier Giroud dimanche 8 mai 2016
Olivier Giroud dimanche 8 mai 2016 Crédit : JMP/Shutterstock/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Pour un attaquant de son standing, candidat au poste d'attaquant numéro un chez les Bleus durant l'Euro, c'est une éternité. Muet devant les buts en Premier League depuis le 13 janvier et un doublé lors du match nul (3-3) entre Liverpool et Arsenal, Olivier Giroud a mis fin à sa disette dimanche 8 mai sur la pelouse de Manchester City (2-2). Il sera donc resté 15 matches sans marquer. C'est de la tête, dès la 10e minute, que le Savoyard de 29 ans a signé son 13e but de la saisonL'ancien Montpelliérain a par ailleurs délivré une splendide passe décisive d'une remise en talonnade sur l'égalisation d'Alexis Sanchez (68e).

Derrière, Laurent Koscielny a été efficace et sobre, même s'il avait des clients à contenir. En face, Eliaquim Mangala a mieux fini mais a fait pale figure en comparaison, se faisant notamment naïvement enfermer par la défense sur l'ouverture du score. Sans réel adversaire direct dans sa zone, Bacary Sagna a essayé de profiter de la domination des siens pour apporter offensivement, quitte à laisser quelques espaces dans son dos. Cela a failli payer à la 89e minutes avec un joli centre que Wilfried Bony a converti en volée sur la barre.  

Lloris en difficulté

Un peu plus tôt dans la journée, Hugo Lloris, le gardien et capitaine de Tottenham, n'avait pas réussi à faire rebondir son équipe contre Southampton (2-1), encaissant deux buts de Steven Davis qui semblaient évitables (31e, 72e). Le premier sur une frappe croisée qu'il touche mais sur laquelle il manque de fermeté. Le deuxième sur un tir axial pas surpuissant mais bien placé dans son petit filet sur lequel il plonge à contre-temps. Quelques dégagements manqués ternissent un peu plus la prestation du portier numéro 1 des Bleus. 

Cette 37e journée avait débuté samedi 7 mai en début d'après-midi par la victoire de Manchester United sur la pelouse de Norwich (0-1, but de Juan Mata à la 72e). Une nouvelle fois remplaçant, Morgan Schneiderlin est entré à la 78e pour sécuriser la victoire des Red Devils. Lancé en profondeur, il aurait même pu faire le break s'il avait cadré son tir croisé (85e). Anthony Martial a joué de malchance en se blessant à l'échauffement.

Ayew et Gomis buteurs

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

En fin de journée, Leicester a célébré son titre de champion avec une victoire contre Everton (3-1, doublé de Jamie Vardy, but de Andy King). N'Golo Kanté a réalisé une première heure de jeu impressionnante, multipliant les interceptions, et plaçant une frappe flottante qui a fusé avec la pluie (28e). Il n'a pu finir sur le même rythme. Il est même battu par Kevin Mirallas qui a sauvé l'honneur pour les Toffees (88e). 

Face à Swansea, le West Ham de Dimitri Payet a étonnamment coulé sur sa pelouse (1-4). Dangereux sur coups de pied arrêtés en début de match, l'ancien Marseillais a ensuite peu à peu disparu de la circulation dans le jeu. Deux autres anciens de Ligue 1, André Ayew et Bafétimbi Gomis, ont marqué pour les Swans. À Aston Villa, comme ses partenaires, le milieu de Newcastle Moussa Sissoko est apparu bien timide (0-0), et replonge dans la zone de relégation au mauvais moment.

Enfin, Yohan Cabaye a dû laisser sa place à la mi-temps de Crystal Palace-Stoke City (2-1). En difficulté en 1re période dans le jeu, à l'exception d'un coup franc (5e), l'ancien Parisien est brièvement apparu avec la main dans une poche de glace. Nerveux avant cela, il avait même été impliqué dans un échange verbal houleux à la 37e minute.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Angleterre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants