1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du Monde 2018 : "Mbappé va encore étonner", avertit le président de l'AS-Bondy
1 min de lecture

Coupe du Monde 2018 : "Mbappé va encore étonner", avertit le président de l'AS-Bondy

INVITÉ RTL - Kilian Mbappé, 19 ans, a été étincelant lors de la victoire de la France face à l'Argentine en huitième de finale. Une technique et une maturité qui ne surprennent pas Athmane Aïrouche, qui l'a vu débuter.

Kylian Mbappé à l'entraînement à Istra, le 2 juillet 2018
Kylian Mbappé à l'entraînement à Istra, le 2 juillet 2018
Crédit : AFP / FRANCK FIFE
Coupe du Monde 2018 : "Mbappé va encore étonner", avertit le président de l'AS-Bondy
05:58
Coupe du Monde 2018 : "Mbappé va encore étonner", avertit le président de l'AS-Bondy
05:56
Loïc Farge
Loïc Farge

Il a crevé l'écran samedi 30 juin face à l'Argentine. Espérons qu'il nous fera rêver vendredi 6 juillet face à l'Uruguay, l'adversaire en quart de finale. Kylian Mbappé est devenu le plus jeune joueur à marquer au moins deux buts dans un match de Coupe du Monde depuis la légende du Brésil, Pelé.

Pour mieux comprendre le phénomène, il faut revenir à ses origines. Direction Bondy, en Seine-Saint-Denis. C'est là qu'il a touché ses premiers ballons et marqué ses premiers buts. C'est là aussi que son père entraînait les moins de 15 ans.

"À son plus jeune âge, Kylian était phénoménal", témoigne sur RTL l'actuel président de l'AS-Bondy, Athmane Aïrouche (pour qui le jeune attaquant "n'est pas encore au top"). Il vante "sa rapidité, sa course et sa vision de jeu" affichées à l'époque.

Kylian n'est pas encore au top

Athmane Aïrouche, président de l'AS-Bondy

"Il rêvait de devenir footballeur professionnel, et il a atteint son but", se félicite le dirigeant. D'où vient cette maturité ? Athmane Aïrouche raconte une anecdote : "Moi je jouais avec son papa. On voyait un petit bout-de-chou de 2-3 ans rentrer dans le vestiaire (...) Et aux entraînements de seniors, il demandait à son papa s'il pouvait faire un tournoi avec nous".

"On va être encore étonné de ce qu'il fait", avertit le président de l'AS-Bondy. "Moi je ne suis pas étonné, parce que je l'ai vu évoluer (...) Ce qu'il a fait contre l'Argentine, il le faisait à Bondy", affirme-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/