2 min de lecture Football

Coupe de France : toute la Bretagne veut rééditer l'exploit de 1971

Si les Bretons n'ont pas gagné de titre depuis 48 ans, ils ont marqué les esprits cette saison, avant même la finale de la Coupe de France.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coupe de France : toute la Bretagne veut rééditer l'exploit de 1971 Crédit Image : Sebastien SALOM-GOMIS / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

À l'heure d'affronter le Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de France samedi 27 avril, le Stade Rennais veut rompre avec la malédiction (48 années sans titre). Pour cela, les supporters sont plus que jamais derrière leur équipe qui les a fait vibrer cette saison, notamment en coupe d'Europe, malgré l'élimination en huitièmes de finale face à Arsenal.

"Ça fait 60 ans que je viens voir le Stade Rennais, je n'ai jamais vu ça !", raconte Gaston. "C'est formidable ! La Coupe d'Europe, c'est un rêve. Il y a aussi cette ambiance quand vous êtes au stade, tout le monde chante. Tout se passe bien, c'est la bonne année !", poursuit ce supporter de 78 ans. C'est donc peut-être la bonne année pour le Stade Rennais qui n'a remporté que deux trophées dans son histoire, en Coupe de France justement, en 1965 et 1971.

À l'époque, ces succès avaient été fêtés dans des proportions incroyables dans la capitale de la Bretagne. Raymond Keruzoré faisait parti de l'aventure en 1971 : "Nous sommes rentrés en train le lundi, le lendemain du match. Je n'ai pas pu descendre du train, j'ai été happé et baladé sur toute la place de la gare. J'ai mis 1h à rejoindre le camion sur lequel nous étions sensés nous rendre sur le balcon de la mairie de Rennes. Nous avons mis 2h pour la rejoindre tant les rues étaient noires de monde.", raconte l'ancien milieu du Stade Rennais.

François Pinault veut y croire

Parmi tous ces Bretons heureux à l'époque, il y avait un certain François Pinault. En 1971, il avait 34 ans et il n'était pas encore le puissant homme d'affaires qu'on connait aujourd'hui mais un jeune chef entreprise breton, supporter des "Rouge et Noire". Cette passion ne l'a jamais quitté, au point de racheter le club en 1998 avec une réussite très relative.

À lire aussi
Daniel Leclerc à Lens le 13 février 1999 football
Daniel Leclercq, ancien entraîneur du RC Lens, est décédé

"Depuis un an, j'ai passé le relais du club à mon fils qui a pris ça en main, avec plus de chance que moi puisque le club se met à gagner", nous confie François Pinault. Avant d'affronter le PSG samedi soir en finale de Coupe de France, le président croit aux chances du Stade Rennais: "C'est un challenge difficile, le club du PSG est un grand club d’Europe. Mais bon, qui sait, on a aussi nos chances (...) Il faut y aller pour gagner, et surtout produire une belle prestation, un beau match qui fasse honneur à la Bretagne et aux Bretons, c'est ce qu'ils attendent".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Rennes Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants