2 min de lecture Football

Claudio Ranieri trouve l'OM "intéressant" en cas de départ de Marcelo Bielsa

Interrogé par "Le Journal du Dimanche", Claudio Ranieri s'est dit intéressé par une possible collaboration avec l'Olympique de Marseille en cas de départ de Marcelo Bielsa.

Claudio Ranieri sur le banc de la Grèce
Claudio Ranieri sur le banc de la Grèce Crédit : LOUISA GOULIAMAKI / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Les temps sont compliqués pour Marcelo Bielsa, l'entraîneur d'un Olympique de Marseille moribond en ce moment. Celui qui déchaîne les passions pour ou contre lui, au point qu'on en oublie parfois la mesure dans l'analyse, traverse une année 2015 agitée. Il cristallise la colère de certains supporters qui réclament sa tête. Alors même qu'El loco a confié que Margarita Louis-Dreyfus lui avait demandé de rester, son avenir est aujourd'hui flou. 

Dans le même temps, les spéculations vont bon train quant au nom de son possible remplaçant pour continuer le projet de Vincent Lanbrune, celui d'une équipe jeune et joueuse, capable d'offrir du spectacle et de développer les potentiels dénichés par le club. Claudio Ranieri, ancien entraîneur de Monaco et correspondant au profil recherché, est régulièrement cité et a été contacté par Le Journal du Dimanche afin de savoir ce qu'il pense de l'éventualité de rejoindre la Cannebière. 

C'est un grand club, donc intéressant

Claudio Ranieri
Partager la citation

"J'aime le championnat de France, il est de qualité, et je suis libre", indique-t-il en postulat de départ. Limogé de ses fonctions à la tête de la Grèce en novembre 2014, l'ancien entraîneur de Chelsea, la Roma, ou encore l'Atletico Madrid n'est pas insensible aux rumeurs. "Oui, j'ai vu qu'on parlait de moi à Marseille. C'est un grand club, donc intéressant", a-t-il clairement répondu au journal français. Bâtisseur, formateur, polyglotte et capable de lancer des projets ambitieux, l'Italien est surtout moins dogmatique que Bielsa. 

Ainsi même s'il aime le jeu d'attaque, il sait moduler son système pour s'adapter à ses joueurs. Avec l'ASM, il a su modifier son 4-4-2 pour mettre James Rodiguez dans les meilleurs conditions. Et si "Bielsa fait un grand travail et (qu'il) pense qu'il va rester", ce serait sans doute un profil plus souple et enclin au compromis que choisirait Vincent Labrune en cas de départ du maître à penser de Pep Guardiola ou encore Diego Simeone. 

L'OM conforté dans sa recherche à l'étranger

À lire aussi
Memphis Depay avec Lyon, le 17 septembre 2019. Ligue des champions
Les infos de 7h30 - Lyon-Leipzig : les supporters "nous ont craché dessus", s'indigne Depay

Le président de l'OM, qui ne peut chercher activement un nouveau technicien s'il ne veut pas déclencher la fureur d'un Bielsa qu'il souhaite garder; n'a pas semblé étonné de l’intérêt de Ranieri, qui affirme n'avoir eu aucun contact. "Encore heureux que des entraîneurs trouvent l'OM intéressant", rapporte le JDD. Toujours est-il que l'opération Bielsa, même si elle se terminait au bout d'une saison, aura validé le choix de la direction de se tourner vers l'étranger pour avoir un football plus ouvert et plus moderne. 

Ainsi, les différentes pistes évoquées dans les médias conduisent toutes vers des pistes non françaises. Walter Mazzari (ex-Naples et Inter) ou encore Quique Sanchez Flores (ex-Valence, Atletico, Benfica) ont tous la même réputation : "joueurs" et formateurs de qualité. Deux choses que l'OM ne semble pas trouver chez les coaches français. Mais c'est un autre débat. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Olympique de Marseille Marcelo Bielsa
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants