3 min de lecture Sport

Coupe de France : Monaco passe de justesse mais la L1 n'a pas tremblé

COMPTE-RENDU - Pas de surprises lors des matchs de dimanche en 32e de finale de la Coupe de France. Les équipes de L1 engagées ont toutes évité les pièges.

Rivière et Monaco ont souffert face à Vannes
Rivière et Monaco ont souffert face à Vannes Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Hormis Nantes et Evian/Thonon, respectivement battus par des pairs, Nice (2-0) et Bastia (1-0), tous les clubs de L1 en lice dimanche après-midi, Lille, Bordeaux, Lyon, Guingamp, Montpellier et Ajaccio, se sont qualifiés pour les 16e de finale de la Coupe de France.

Monaco bousculé mais vainqueur

Les Monégasques ont été bousculés à Vannes, club de National, mais ont eu le dernier mot, Ferreira Carrasco assurant, à quatre minutes du terme (3-2), une victoire acquise de haute lutte. Jusqu'alors les Morbihanais, admirables d'abnégation, avaient tenu la dragée haute à l'ASM, dont le budget est 43 fois supérieur (130 contre 3 millions d'euros) au leur.

Ils ont mené deux fois au score après des buts de Cakin (1re) et Aguemon (35e) qui ont profité d'un Romero fébrile dans les cages. Mais un très bon Falcao, buteur (2e) puis passeur pour James Rodriguez (41e) a permis à l'ASM de revenir à hauteur.

Lille, Bordeaux, Ajaccio et Lyon sans encombre

À lire aussi
Coupe de France
Les infos de 8h - Ligue 1 : à Lille, l'espoir d'une victoire est plus intense que jamais

Le Losc, 3e de L1, n'a eu peur que durant 20 minutes à Amiens (CFA), où les Picards ont vite mené au score. Mais Kalou, deux fois, puis Rodelin ont rétabli l'ordre. Bordeaux, le tenant du titre, a lui tremblé plus longtemps à Raon l'Etape (CFA) en se faisant rejoindre au score à vingt minutes du terme, après que Saivet eut ouvert le score sur penalty. C'est finalement Bellion qui a assuré la qualification girondine à la 86e.

Et que dire d'Ajaccio, le plus gâté par le tirage avec Quimperlé, club de Division supérieure élite évoluant six étages en-dessous, mais qui a aussi dû batailler pour se qualifier ? Menés dès la 17e minute après un but de Le Gall, les Corses ont vite égalisé par Faty (29e), avant qu'Eduardo ne les libère peu avant l'heure de jeu.

Lyon, qui avait été éliminé par Epinal au premier tour la saison passée, a retenu la leçon et s'est qualifié avec autorité (6-1) à La Suze. Il faut dire que ce modeste club évolue en Division d'Honneur, soient cinq rang sous la L1, et a crânement joué sa chance en tenant le nul 1-1 jusqu'à la 42e minute et le 2e but lyonnais marqué par Grenier. Gomis et Lacazette ont inscrit chacun un doublé.

Nice sur la lancée de sa fin d'année 2013, Bastia et Guingamp ok

Les deux premières confrontations dominicales entre clubs de l'élite ont d'abord vu Nice s'imposer à la Beaujoire contre des Nantais rapidement plombés par une erreur d'appréciation du gardien Zelazny qui a permis à l'ouverture de Digard de se transformer en but (8e). Brüls a assuré le succès azuréen en fin de match.

A Furiani, Bastia a quant à lui battu Evian/Thonon grâce à un but de Raspentino. A Rodez (CFA), Rolland Courbis a obtenu sa première victoire avec Montpellier (2-0), depuis sa prise de fonctions d'entraîneur. La recrue Mbaye Niang a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs. Guingamp, de son côté, s'était défait (2-0) de Bourg-Péronnas (National) plus tôt dans l'après-midi, grâce notamment à un but de Yatabaré.

Le "Petit Poucet" de ces 32e de finale Marcq-en-Baroeul, qui évolue en Promotion Honneur, soit pas moins de sept divisions sous la L2, est sorti avec les honneurs en marquant deux buts à Auxerre finalement vainqueur (6-2). Le match Cannes - Saint-Etienne, déjà reporté la veille, n'a pu être joué et se disputera finalement le 14 janvier (18h00). Si Brest-PSG, également annulé samedi, est en attente de reprogrammation, Jura Sud Foot-Créteil se jouera le 11 janvier (15h00).

Samedi, Lorient avait été le premier club de L1 à se faire sortir (1-0), à Yzeure (CFA), avant que Valenciennes ne subisse le même sort à Rennes, qualifié aux tirs au but (8-7, 1-1 a.p.).  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sport Football Olympique Lyonnais
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants