1 min de lecture Insolite

VIDÉO - Un champion kényan sacrifie sa course pour secourir un concurrent

Lors d'une épreuve de 10 km se déroulant fin mai au Nigéria, un Kenyan a sacrifié sa course pour porter secours à un concurrent.

VIDÉO - Un champion kényan sacrifie sa course pour secourir un concurrent
VIDÉO - Un champion kényan sacrifie sa course pour secourir un concurrent Crédit : Capture Twitter/@oluwashina
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

À défaut de médaille, le cœur de cet athlète kenyan est, lui, bien en or. Lors d'une épreuve de 10 km se déroulant fin mai au Nigéria, Simon Cheprot n'a pas hésité une seule seconde à sacrifier sa performance, voire une victoire éventuelle, à l'Okpekpe road race, pour porter secours à un concurrent.

Selon le site d'information Nairobi News, après 30 minutes de course, au moment où il allait franchir la ligne d'arrivée, le coureur de fond de 25 ans voit son compatriote et ami Kenneth Kipkemoi au sol, épuisé, à seulement quelques mètres de la fin l'épreuve

À bout de souffle, le compétiteur de 34 ans tente tant bien que mal, à genoux puis en roulant sur lui-même, de rejoindre la "finish line". Simon Cheprot le saisit alors par le bras puis finit par le porter jusqu'à l'arrivée, comme on peut le voir sur les images mises en ligne sur Twitter. 

Un geste humain doublé d'un sacrifice sportif considérable pour ce "héros" déjà vainqueur de l’édition 2016 et qui aurait pu être le seul coureur à remporter deux fois l'épreuve. L'un des organisateurs de l’événement a salué l'attitude du kényan, récompensé par une prime exceptionnelle de 10.000 dollars pour ce comportement exemplaire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Vidéo Courses
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants