1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tournoi des Six Nations : Virimi Vakatawa, la star du Seven séduit le XV de France
3 min de lecture

Tournoi des Six Nations : Virimi Vakatawa, la star du Seven séduit le XV de France

ÉCLAIRAGE - Pour sa première à la tête du XV de France, Guy Novès a fait confiance à Virimi Vakatawa. Auteur d'un essai et appliqué dans le jeu, la star du rugby à VII a déjà séduit.

Virimi Vakatawa, auteur d'un essai lors de sa première sélection face à l'Italie le 6 février
Virimi Vakatawa, auteur d'un essai lors de sa première sélection face à l'Italie le 6 février
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Si son nom était quelque peu attendu, la présence de Virimi Vakatawa posait plusieurs questions. Autant dire que le joueur a apporté de nombreuses réponses et levé certains doutes qui entouraient sa présence au sein du XV de France pour le premier match du Tournoi des Six Nations face à l'Italie. Ce dernier est avant tout connu pour être la star du rugby à VII tricolore, déjà qualifié pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016. En deux ans le joueur de 23 ans est devenu une véritable attraction dans les tournois du monde entier, grâce à son physique impressionnant, sa capacité à faire des passes après contact, à casser les défenses adverses mais aussi à conclure des actions hors norme.
Un véritable potentiel qui n'a pas échappé au nouveau sélectionneur du XV de France, Guy Novès. L'ancien maître du Stade Toulousain n'a pas hésité à le jeter dans le grand bain dès le premier match du Tournoi en le titularisant à l'aile dans une ligne arrière considérablement rajeunie avec Jonathan Danty, Gaël Fickou et Hugo Bonneval. Seul Maxime Médard, titularisé à l'arrière, affichait une certaine expérience.

Un essai pour sa première sélection

Un choix gagnant à la sortie de la première victoire au bout du suspense du XV de France dans cette compétition européenne. Avec un essai et à la base d'un second, l'ailier tricolore a été un élément phare du succès français face à l'Italie (23-21), bien suppléé par Jules Plisson auteur d'un 100% au pied en seconde période. Mais la performance de Virimi Vakatawa ne s'est pas arrêtée là. Véritable sauveur sur une action italienne, physique et intéressant en attaque, la star du Seven s'est fait un nom dans la discipline phare de l'ovalie en étant même élu meilleur joueur de la rencontre lors de sa première sortie avec le XV de France.

Pourtant, les interrogations étaient nombreuses et certains spécialistes évoquaient un véritable risque pris par Guy Novès. Il faut dire que Virimi Vakatawa n'a guère fait ses preuves à XV. Formé au Racing-Metro 92, l'ailier n'a jamais explosé à haut niveau et à rapidement pris la direction du Seven signant un premier contrat avec la Fédération française de rugby en 2014. "Virimi n'est pas encore assez structuré pour le XV. Il a des qualifiés avec le ballon, il gagne ses duels mais dans un rugby à XV de niveau international où il faut être précis, où on doit être irréprochable sur les placements, j'ai des doutes. Je ne le vois pas au niveau sur les repères collectifs, la défense", critiquait son ancien entraîneur au Racing Laurent Travers, dans les colonnes du Rugbynistère.

Le Seven, un véritable tremplin ?

Des repères qu'il a donc vite assimilés en défense alors qu'il a fait parler ses qualités athlétiques sur chaque ballon porté. Toujours dans l'avancée, sa présence dans le XV de départ face à l'Italie a été totalement justifiée. À lui dorénavant de confirmer alors que l'équipe de France affrontera l'Irlande, double tenante du titre mais accrochée à domicile par le Pays de Galles pour son entrée dans la compétition (16-16).

À lire aussi

Les prochaines échéances permettront d'y voir plus clair sur la place donnée à Virimi Vakatawa. Mais l'ailier tricolore a d'ores et déjà montré qu'il n'était pas simplement une star du rugby à VII et que ses qualités physiques se mêlaient parfaitement à l'exigence du haut niveau international. Et après des débuts difficiles au Racing, le Fidjien d'origine a donc parfaitement emprunté le tremplin du Seven pour peaufiner ses gammes. Un passage à VII qui lui a surtout permis d'être sélectionnable au sein du XV de France et de participer au renouveau du rugby français qui est définitivement entré dans une nouvelle ère avec cette première rencontre de Guy Novès, après quatre ans difficiles sous les ordres de Philippe Saint-André. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/