1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France : Quintana disqualifié pour infraction médicale, changements au classement général
1 min de lecture

Tour de France : Quintana disqualifié pour infraction médicale, changements au classement général

Le coureur colombien d'Arkéa-Samsic a été contrôlé positif au Tramadol à deux reprises lors de la dernière édition de la Grande boucle. Il a dix jours pour faire appel.

Le Colombien Nairo Quintana lors du Tour de France 2022
Le Colombien Nairo Quintana lors du Tour de France 2022
Crédit : AFP
Éric Silvestro

Trois semaines après l'arrivée triomphale de Jonas Vingegaard à Paris, le Tour de France 2022 n'a pas encore livré son verdict. Le Colombien Nairo Quintana, deux fois deuxième de la Grande Boucle et leader de l'équipe bretonne Arkéa-Samsic, a été disqualifié de cette dernière édition pour infraction médicale, a-t-on appris ce mercredi 17 août.

Des traces ce puissant antidouleur, interdit en course depuis 2019 par l'Union cycliste internationale (UCI), ont été retrouvées lors de deux contrôles sur des échantillons de sang séché prélevés après l'arrivée des septième et onzième étapes du dernier Tour de France, à la Super Planche de Bellefille le 8 juillet et au sommet du col du Granon, où le Colombien était arrivé en deuxième position le 13 juillet.

Nairo Quintana était arrivé sixième du classement général à Paris, devant le Français Romain Bardet, qui récupère ce rang. Sa disqualification profite aussi à un autre coureur tricolore, Valentin Madouas, lieutenant de David Gaudu dans l'équipe Groupama-FDJ, qui rentre dans le top 10. Le Colombien a dix jours pour faire appel de la décision. 

Le Tramadol est interdit en compétition afin de préserver la santé et la sécurité des coureurs, compte-tenu des effets secondaires de cette substance, mais sa prise ne constitue pas une violation des règles anti-dopage. Comme il s'agit d'une première infraction, Nairo Quintana reste éligible et peut donc prendre part à des compétitions. Le vainqueur du Giro 2014 et de la Vuelta 2016 est toujours attendu au départ du Tour d'Espagne vendredi aux Pays-Bas en tant que leader de l'équipe française Arkéa-Samsic qui vient juste d'annoncer sa prolongation jusqu'en 2025. En cas de récidive en revanche, il risque jusqu'à cinq mois de suspension.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/