2 min de lecture Tour de France

Tour de France 2016 : Froome reste en jaune après un final improbable

COMPTE-RENDU - Contraint d'effectuer plusieurs mètres à pied après une chute à un kilomètre du Mont Ventoux, Chris Froome a finalement été classé dans le même temps que Bauke Mollema, qui était avec lui au moment de l'incident.

Chris Froome contraint d'abandonner son vélo sur le bord de la route jeudi 14 juillet 2016
Chris Froome contraint d'abandonner son vélo sur le bord de la route jeudi 14 juillet 2016 Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Le final vers le Mont Ventoux promettait du spectacle. Ce fut finalement au delà de l'imaginable, jeudi 14 juillet. Alors qu'il avait placé une attaque et semblait parti pour conforter un peu plus son maillot jaune, Chris Froome s'est retrouvé à terre dans le dernier kilomètre après qu'une moto, bloquée par les spectateurs, a provoqué une chute de l'Australien Richie Porte devant lui.

Le Britannique a laissé son vélo endommagé sur le bord de la route et s'est mis à marcher à vive allure en attendant qu'un vélo de rechange lui soit fournit. Ce fut le cas au bout de quelques instants interminables, mais par une voiture neutre de la course. Le vainqueur sortant n'a donc pas pu clipser ses chaussures dans les pédales. Quelques mètres plus loin, il descendait à nouveau, marchait encore, avant que sa voiture Sky n'arrive enfin et lui donne la bonne monture pour terminer dans l'incompréhension la plus totale.

Résultat, Froome a cédé plus d'une minute à ses principaux concurrents. Un premier classement général publié le plaçait en 6e position à 53 secondes du nouveau leader, un autre Britannique, Adam Yates. Mais après près d'une heure de réunion, les commissaires de course ont décidé d'attribuer à Froome et Porte le même temps que l'homme qui les accompagnait au moment de l'incident, le Néerlandais Bauke Mollema, très vite reparti et 10e de l'étape. Froome reste donc en jaune et gagne même 19 secondes de plus sur Yates pour porter son avance à 47 secondes. 

Mollema, lui, s'empare de la 3e place à 56 seconde. Le Colombien Nairo Quintana est 4e à 1'01", le Français Romain Bardet 5e à 1'15", l'Espagnol Alejandro Valverde 6e à 1'39", l'Américain Tejay Van Garderen 7e à 1'44", l'Italien Fabio Aru 8e à 1'54", l'Irlandais Dan Martin 9e à 1'56" et l'Espagnol Joaquim Rodriguez 10e à 2'11".

À lire aussi
Raymond Poulidor, le 15 juillet 1974. Tour de France
Décès de Raymond Poulidor : "On se sent un peu orphelin", confie l'ancien speaker du Tour

Quelques secondes avant ce final dantesque, le Belge Thomas De Gendt a remporté cette 12e étape, s'emparant du même coup du maillot à pois de meilleur grimpeur. Part dans la bonne échappée du jour, qui a compté jusqu'à 14 coureurs et plus de 18 minutes d'avance sur le peloton maillot jaune, le coureur de la formation Lotto a pris le meilleur dans les derniers mètres sur son compatriote Serge Pauwels (Dimension Data) et l'Espagnol Dani Navarro (Cofidis).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour de France Cyclisme Nairo Quintana
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants