1 min de lecture Tour de France

Tour de France 2015 : pourquoi tant de chutes ? Le point de vue de Laurent Jalabert

REPLAY - Durant toute la durée du Tour de France (du 4 au 26 juillet), retrouvez chaque matin le "Carnet de route" de Laurent Jalabert.

Laurent Jalabert Le Tour de France sur RTL Laurent Jalabert & Le Service des Sports iTunes RSS
>
Tour de France 2015 : le Carnet de route de Jalabert après la 5e étape Crédit Image : AFP/L.Bonaventure | Crédit Média : Christian Ollivier | Durée : | Date : La page de l'émission
Cover Générique
Le Service des Sports et La rédaction numérique de RTL

Deux jours après la violente chute entre Seraing et Cambrai, la 5e étape, mercredi 8 juillet, a encore été marquée par de nombreuses chutes tout au long du parcours entre Arras et Amiens. Quelles sont les raisons de ces incidents à répétition ? La question était posée à Laurent Jalabert jeudi 9 juillet. Réponse : "ça peut être évidemment la vitesse excessive des coureurs, qui n'ont pas le temps de réagir suffisamment tôt pour parer un danger qui se présente devant eux".

"Ça peut être les conditions météo, poursuit le consultant RTL, et on l'a vu, le vent était quand même assez violent ces derniers jours, des rafales parfois qui déstabilisent les coureurs, la pluie qui rend la chaussée glissante, notamment au passage des bandes blanches. Ça peut être le matériel, qui est montré du doigt par les instances, qui est parfois trop rigide, avec des boyaux trop gonflés ; ça rend la bicyclette instable".

Ça peut être également les oreillettes

Laurent Jalabert
Partager la citation

"Mais ça peut être également les oreillettes, dont on dit souvent qu'elles ont un aspect sécuritaire intéressant et primordial, mais dont on sait aussi qu'elles sont là pour passer les informations et toutes les mêmes, aux mêmes moment. Du coup, ça met un peu de stress supplémentaire dans un peloton déjà sous pression, notamment quand il y a un danger imminent, toutes les équipes demandent via les oreillettes à leurs coureurs de remonter rapidement devant".

"Il y a des chutes, et à mon époque il y en avait déjà, conclut Laurent Jalabert. Le public était nombreux. Il n'y a pas d’échappatoire, c'est le lot du Tour de France et de sa première semaine".

Tour de France 2015 : le parcours
Tour de France 2015 : le parcours Crédit : AFP
Tour de France 2015 : les maillots des 22 équipes
Tour de France 2015 : les maillots des 22 équipes Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour de France Cyclisme Carnet de route Jalabert
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants