1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2015 : "Nibali, ça fait désordre", dit Laurent Jalabert
2 min de lecture

Tour de France 2015 : "Nibali, ça fait désordre", dit Laurent Jalabert

REPLAY - Durant toute la durée du Tour de France (du 4 au 26 juillet), retrouvez chaque matin le "Carnet de route" de Laurent Jalabert.

Vincenzo Nibali (Astana), au second plan, lors de la 2e étape du Tour, le 5 juillet 2015
Vincenzo Nibali (Astana), au second plan, lors de la 2e étape du Tour, le 5 juillet 2015
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Tour de France 2015 : le Carnet de route de Laurent Jalabert après la 2e étape
01:15
Le Service des Sports & Julien Absalon

La deuxième étape du Tour de France, longue de 166 kilomètres entre Utrecht et la digue de Zélande, aux Pays-Bas, s'annonçait piégeuse à cause du vent, dimanche 5 juillet. Les promesses ont été tenues, au grand dam de Vincenzo Nibali, tenant du titre, piégé par une bordure à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée. Il a par conséquent perdu une minute et demi sur ses concurrents Alberto Contador et Christopher Froome.

"On a beau être un grand champion, on a beau avoir du talent et de la force dans les jambes, c'est une question de positionnement sur ces courses-là", analyse Laurent Jalabert sur RTL. Pour lui, cette mésaventure rappelle la 3e étape de l'édition 2009 : "Ce n'est pas le premier à se faire piéger. Lance Armstrong avait surpris Alberto Contador avec un scénario identique". 

Le coureur italien de l'équipe Astana semble donc avoir commis une erreur tout à fait évitable, selon l'ancien sélectionneur de l’équipe de France sur route : "Peut-être que Nibali a mal négocié un virage mais il n'était pas au bon endroit. Une accélération d'un coup lui a fait perdre les roues et il s'est fait piéger. C'est dommage. Quand on est vainqueur sortant, ça fait désordre. Il aurait dû être devant. Maintenant, c'est la preuve aussi qu'un champion peut aussi être pris à défaut".

Coup de cœur pour Barguil, coup de gueule contre Sagan

Laurent Jalabert souhaite de surcroît souligner la bonne performance du jeune coureur français Warren Barguil (23 ans - AG2R) qui a "abordé le Tour de France de la meilleur des façons". Pour sa première participation, "il était devant dans une étape de plat alors que c'est un grimpeur. Il termine 10e et se positionne pour le général (22e à +01'25"), constate-t-il.

À écouter aussi

En revanche, le vainqueur de la Vuelta 1995 se pose des questions sur le "retour surprenant de Peter Sagan après sa crevaison dans les dix derniers kilomètres. C'était juste impossible de revenir". Le Slovaque de la Tinkoff-Saxo a finalement terminé deuxième, juste derrière André Greipel. "Tant mieux, heureusement qu'il n'a pas gagné", conclut Laurent Jalabert.

Tour de France 2015 : le profil de la 2e étape
Tour de France 2015 : le profil de la 2e étape
Crédit : AFP
Tour de France 2015 : le parcours
Tour de France 2015 : le parcours
Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/