2 min de lecture Tour de France

Tour de France 2014 : et un, et deux, et trois Kittel

COMPTE RENDU - L'Allemand Marcel Kittel a signé mardi 8 juillet à Lille sa troisième victoire d'étape au sprint, sur les quatre disputées depuis le départ de Leeds. L'Italien Vincenzo Nibali conserve le maillot jaune.

Marcel Kittel sur le Tour de France 2014
Marcel Kittel sur le Tour de France 2014 Crédit : AFP/L.Bonaventure
Guillaume Gorgeu Journaliste RTL

Tout le monde attendait Mark Cavendish lors des arrivées massives. Mais depuis la chute du Britannique lors de la première étape, c'est un Allemand, Marcel Kittel, qui semble intouchable quand le peloton arrive groupé. Le sprinteur de la formation Giant-Shimano a levé les bras pour la 3e fois sur ce Tour de France mardi à Lille, pour la 7e de sa carrière sur la Grande Boucle. 

À l'issue de cette première étape sur le sol français, il a devancé le Norvégien Alexander Kristoff et le Français Arnaud Démare. Au classement général, aucun changement n'est à signaler : l'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a gardé le maillot jaune.

Mais le fait marquant de cette quatrième étape s'est sûrement déroulé en début de journée. Alors que Thomas Voeckler (Europcar) et Luis Angel Maté (Cofidis) se sont échappés dès les premiers hectomètres après le départ du touquet, le tenant du titre, le Britannique Christopher Froome, a lourdement chuté.

Froome a chuté

Le leader de la formation Sky, déséquilibré sur la droite du peloton, a été touché à la cuisse, à l'épaule et surtout au poignet. Le médecin du Tour a été obligé de lui poser un attelle pour soutenir son poignet. Chris Froome a ensuite pu terminer l'étape avec le peloton.

À lire aussi
Christopher Froome à Paris le 15 octobre 2019 cyclisme
Tour de France 2020 : mystère autour de la forme de Froome à 5 mois du départ


"On a eu très peur, comme tout le monde", a déclaré son directeur sportif Nicolas Portal, qui s'est néanmoins voulu rassurant : "J'ai discuté avec lui, ça a l'air d'aller. Il a dû chuter lourdement, forcément, mais ça va, ça va. L'attelle ? on prend des précautions." 

Voeckler anime l'étape

Dans cette étape de 163,5 kilomètres, le Français Thomas Voeckler a donc de nouveau mouillé le maillot de la formation Europcar, au cours d'une longue échappée, commencée avec l'Espagnol Luis Maté et poursuivie seul à 55 kilomètres de l'arrivée. 

L'ex-maillot jaune des Tours 2004 et 2011 a été repris à l'entrée des 20 derniers kilomètres. Ses efforts lui ont permis d'avoir le prix de la combativité de cette étape.

Mercredi, les pavés et "l'enfer du Nord"

Mercredi, le Tour de France 2014 devrait connaître un premier grand temps fort. Neuf secteurs pavés de Paris-Roubaix, pour un total de 15,4 kilomètres, sont à franchir dans la 5e étape, longue de 155,5 kilomètres jusqu'à Arenberg.  

Le départ est donné de la cité belge d'Ypres à 13h45 (lancé à 14 heures). L'arrivée est prévue vers 17h30.

Infographie : le parcours du Tour de France 2014
Infographie : le parcours du Tour de France 2014
Infographie : les maillots des 22 équipes au départ du Tour de France
Infographie : les maillots des 22 équipes au départ du Tour de France
La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Tour de France Cyclisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants