3 min de lecture Roland-Garros

Roland-Garros : 4 informations pour mieux connaître Garbiñe Muguruza

ÉCLAIRAGE - L'Espagnole de 22 ans a remporté son premier titre du Grand Chelem en dominant l'Américaine Serena Williams en deux manches samedi 4 juin.

L'Espagnole Garbiñe Muguruza soulève la coupe Suzanne-Lenglen samedi 4 juin 2016
L'Espagnole Garbiñe Muguruza soulève la coupe Suzanne-Lenglen samedi 4 juin 2016 Crédit : Christophe Ena/AP/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Le grand public a découvert samedi 5 juin une Espagnole de 22 ans, Garbiñe Muguruza, tombeuse de l'Américaine Serena Williams en finale de Roland-Garros. Sa cinquième balle de match, la première sur son service, fut la bonne. 4e joueuse au classement mondial, Muguruza s'est imposée en deux manches (7-5, 6-4), sans vraiment trembler, face à une numéro 1 mondiale souvent dépassée dans l'échange. 

La cadette des sœurs Williams (34 ans) échoue ainsi pour la troisième fois de suite dans sa quête d'un 22e titre du Grand Chelem. À l'US Open, en septembre dernier, elle s'était inclinée en demi-finale face à l'Italienne Roberta Vinci (2-6, 6-4, 6-4). En Australie, en début d'année, elle avait buté sur l'Allemande Angelique Kerber (6-4, 3-6, 6-4). Ce samedi, Muguruza est devenue la première à la battre en finale sur la terre battue parisienne. La voici résumée en quatre points.

Elle est née au Venezuela

Si le drapeau rouge et jaune de l'Espagne lui est accolé, Garbiñe Muguruza est née le 8 octobre 1993 à Caracas, la capitale du Vénézuela, le pays de sa maman Scarlet Blanco. C'est là qu'elle touche sa première raquette, avec ses frères Asier et Igor. Lorsqu'elle atteint l'âge de six ans, la famille Muguruza rejoint l'Espagne, terre de son papa José Antonio, qui l'inscrit à l'académie de Sergi Bruguera (vainqueur de Roland en 1993 et 1994) à Barcelone.

Garbiñe effectue ses débuts sur le circuit professionnel en 2012 à Miami. Elle s'illustre en battant la Russe Vera Zvonareva, alors numéro 2 mondiale, puis l'Italienne Flavia Pennetta, avant de tomber contre la Polonaise Agnieszka Radwanska, future lauréate du tournoi. Quatre ans plus tard, voilà donc son nom au palmarès de Roland-Garros, son tournoi "préféré" en raison notamment du passé d'un certain Rafael Nadal. 

À lire aussi
Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer à New York le 23 août 2013 tennis
Nadal, Federer, Djokovic... Qui est le plus grand joueur de tous les temps ?

Muguruza est la deuxième Espagnole à s'imposer lors des Internationaux de France chez les dames après Arantxa Sanchez, trois fois lauréate (1989, 1994, 1998). La dernière à avoir joué la finale était Conchita Martinez en 2000, face à Mary Pierce.  

Garbiñe Muguruza en mars 2012 à Miami
Garbiñe Muguruza en mars 2012 à Miami Crédit : Lynne Sladky/AP/SIPA

C'est son 3e titre sur le circuit professionnel

Avant de triompher Porte d'Auteuil, l'athlète longiligne d'1,82 m n'avait décroché que deux titres sur le circuit, à Hobart, en Australie, en 2014, puis à Pékin en 2015. C'est à Paris qu'elle s'était révélée au grand public en éliminant, déjà, Serena Williams dès le 2e tour il y a deux ans. Sa carrière a vraiment décollé à partir de l'été 2015. Finaliste à Wimbledon et demi-finaliste du Masters, elle avait bondi de la 20e place à la WTA au top 4. 
Son début de saison 2016 avait été difficile. Garbiñe Muguruza jouait à Roland-Garros sa première finale de l'année et n'avait atteint sa première demie qu'à Rome, mi-mai. Face à Serena Williams, elle l'a emporté en utilisant les armes favorites de son adversaire : le service, le coup droit et la prise de risque. Dès le début du match, elle a refusé de laisser l'initiative à l'Américaine, attaquant sur les secondes balles adverses, évitant de se faire agresser sur les siennes, quitte à commettre des doubles fautes (9).

Elle sera numéro 2 mondiale lundi

4e joueuse mondiale avant le début du tournoi, l'Espagnole va devenir la dauphine de Serena Williams lundi 6 juin lors de la mise à jour du classement WTA. Les 2.000 points empochés à Paris lui permettront d'en totaliser un peu plus de 6.700 contre 8.300 à l'Américaine. Radwanska, Kerber et la Roumaine Simona Halep compléteront le top 5.

Son entraîneur est Français

Sam Sumyk en septembre 2013
Sam Sumyk en septembre 2013 Crédit : MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Avec la victoire de Muguruza, c'est aussi la France qui triomphe dans cette finale dames. L'entraîneur de l'Espagnole porte en effet les couleurs bleu, blanc, rouge. Son nom : Sam Sumyk, né à Lorient en 1967. Malgré un passé de joueur sans prétention, le Breton figure en tête de liste des coaches les plus en vue. Après avoir accompagné la Russe Vera Zvonareva, avant qu'elle n'accède aux finales de Wimbledon et de l'US Open en 2010, Sumyk a vécu la gloire avec la Bélarusse Victoria Azarenka, numéro 1 mondiale en 2012 et titrée la même année à l'Open d'Australie ainsi qu'en 2013.

La parenthèse de quelques mois avec la Canadienne Eugenie Bouchard en 2015 a été moins heureuse. Mais depuis l'été dernier, il guide la nouvelle "pépite" de la WTA. Bénévole à Quiberon puis professeur de tennis à Lorient une fois son brevet d'état en poche alors qu'il avait la vingtaine, Sumyk a ensuite connu l'Académie Palmer en Floride. Il vit désormais en Californie, sur le site idyllique de Manhattan Beach, à Los Angeles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roland-Garros Serena Williams
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants