1 min de lecture Restos du Coeur

"On refait le sport" reçoit Nikola Karabatic pour parler handball et Restos du Cœur

Écoutez ou réécoutez une émission spéciale de "On refait le sport" consacrée aux Étoiles du Sport, dimanche 24 janvier. Plusieurs champions dont NIkola Karabatic ont enregistré la fameuse Chanson des Restos.

On refait le sport - Isabelle Lange On refait le sport avec Le Parisien - Aujourd’hui en France Isabelle Langé
>
On refait le sport avec Le Parisien - Aujourd'hui en France du 24 janvier 2021 Crédit Image : Vidar Ruud / NTB Scanpix / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Chaque dimanche de 19h30 à 20h, toute l'équipe de "On refait le sport" revient sur les grands temps forts de l'actualité sportive, dans toutes les disciplines, avec des invités de marque et un membre de la rédaction de son partenaire, le quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France. 

Dimanche 24 janvier, place à une émission spéciale avec les Étoiles du sport, qui lancenet jusqu'au 14 février l'opération "Le sport à du cœur". Parmi les invités, la star du handball bleu-blanc rouge Nikola Karabatic (actuellement en convalescence après une grave blessure à un genou), qui parle notamment du parcours des Bleus au Mondial en Égypte avant un match contre le Portugal (20h30).

Les Étoiles du Sport mobilisent en ce moment les champions français (Marie Jo Pérec, Nikola Karabatic, Renaud Lavillenie mais aussi Tony Estanguet, le patron de Paris 2024, et la ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu) pour soutenir les Restos du Cœur. Ces champions ont ainsi enregistré la fameuse Chanson des Restos.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restos du Coeur Équipe de France de handball Handball
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants