1 min de lecture Sports nautiques

Le secteur nautique renoue avec la croissance financière

INVITÉ RTL - Pour Alain Pichavant, le commissaire général du salon nautique, qui se tient actuellement à Paris, le nautisme redevient un secteur dynamique.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Le secteur nautique renoue avec la croissance financière Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et Philippe Robuchon

C'est un secteur qui redevient dynamique. Le nautisme renoue avec une forte croissance. "La saison 2016-2017, qui s'est clôturée au mois de septembre, est une bonne saison", déclare Alain Pichavant au micro de RTL. Pour le commissaire général du salon nautique, qui se tient actuellement à Paris, Porte de Versailles, et qui fermera ses portes dimanche 10 décembre, le nautisme repart sur une croissance à deux chiffres, entre 10 et 12%.

Mais si la bonne santé financière du secteur est saluée, le nautisme est confronté à d'autres challenges, à commencer par la démocratisation du sport, qui passe par un rajeunissement de l'accès à la propriété de bateaux. En France, l'âge moyen des propriétaires de voiliers est de 57 ans. "Pour nous, c'était très important de faire prendre un virage à notre manière de communiquer, de parler aux nouvelles générations", soutient Alain Pichavant, qui défend le coût des bateaux. 

De la même manière que les voitures, "on a des bateaux à 200 euros par mois", fait-il remarquer. Alain Pichavant note également les systèmes d'économie du partage et les boats clubs. "Vous payez une cotisation à l'année et cette cotisation vous permet de naviguer. Ça peut être un boat club français, européen et mondial." Différentes manières de permettre au plus grand nombre de profiter des joies de la navigation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports nautiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants