1 min de lecture Judo

La judokate Émilie Andéol au chômage, elle raconte l'après JO

INVITÉE RTL - Médaillée d'or aux Jeux olympiques de 2016, la judokate Émilie Andéol est aujourd'hui au chômage. Elle nous parle de cette "petite mort" d'après-carrière, que beaucoup de sportifs vivent.

fallait l'inviter- L'Entretien du jour Thomas Sotto
>
La judokate Émilie Andéol au chômage, elle raconte l'après JO Crédit Image : Jack GUEZ / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Maeliss Innocenti

Émilie Andéol a inscrit son nom au palmarès olympique du judo en français en décrochant la médaille d'or à Rio en 2016. Elle pensait qu'après le sacre les sponsors allaient lui tomber dans la main sans qu'elle ne bouge le petit doigt. Qu'elle allait pouvoir continuer à vivre du judo. Mais la réalité est toute autre.

À 32 ans, trois ans après avoir brillé sur le tatami, la judokate est au chômage. "Après ça n'a pas suivi, surtout dans la reconversion de l'athlète, il y a eu des manquements qui font qu'aujourd'hui je suis sans emploi", nous a-t-elle confié, depuis Tignes où elle participe aux Étoiles du sport. Cette "petite mort" de l'athlète a été difficile à vivre et est d'ailleurs toujours difficile à vivre pour elle.

La championne olympique a pris un sérieux coup au moral quand l'euphorie du succès est retombée et que la réalité l'a rattrapée. Au point de faire un burn-out, de prendre du poids, d'inquiéter ses proches. "C'est très dur psychologiquement. Maintenant ça va mieux, je vois le bout du tunnel. À un moment donné il faut se prendre en main", explique-t-elle. 

Aujourd'hui, parler de sa "galère", comme elle le dit elle-même, l'aide à avancer. Elle a repris des études et envoie des CV régulièrement pour tenter de s'en sortir. Et elle n'hésite plus à alerter les jeunes, qui ne voient que le côté strass et paillettes de la vie de sportifs de haut niveau. Elle conseille aux jeunes athlètes de "bien préparer l'après-carrière, penser aux doubles-projets et ne pas lâcher les études. D'avoir ça à côté pour bien préparer l'après". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Judo Jeux Olympiques Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants