3 min de lecture Athlétisme

Kevin Mayer : un homme simple mais un champion hors du commun

Le Français a battu le record du monde de décathlon avec 9.126 points, dimanche 16 septembre. Portrait de "Kéké la braise" sur le toit du monde.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Kevin Mayer : homme simple, mais champion hors du commun Crédit Image : NICOLAS TUCAT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Begot et Eléanor Douet

Un héros à la une ce lundi matin. Ce héros, c'est Kevin Mayer, "Kéké la braise" comme l'appellent ses amis. "Phénoménal", titre ce matin Sud Ouest, "Sensationnel", écrit Ouest France. À 26 ans, le Français a en effet battu "un record de dingue", comme le dit l'Équipe sur sa une.

"Performance d'autant plus belle qu'elle ne touche pas n'importe quelle discipline. Le décathlon c'est les 10 travaux d'Hercule, l'épreuve de Superman, celle des dieux du stade, des athlètes complets, peut-être la plus parlante après le 100 mètres", écrit Marc Ventouillac.

"Une épreuve de tradition française qui a connu des hommes de talent", nous dit l'éditorialiste. Il y a eu Ignace Heinrich, vice champion olympique en 1948, Romain Barras, champion d'Europe en 2010. Mais jusqu'ici jamais de champion ou de recordman du monde.

À lire aussi
Marie-Amélie Le Fur en septembre 2012 à Londres Handisport
Marie-Amélie Le Fur sur RTL : "Oui, le handicap peut être une force"

C'était Johnny qui entrait sur scène

Jean-Yves Cochand à propos de Kevin Mayer
Partager la citation

Le voici donc qui exulte ce matin à la une du quotidien sportif, le poing levé. "Qu'elles paraissent loin les larmes de Berlin"écrit le Parisien/Aujourd'hui en France. Cet été en effet Mayer qui s’était pourtant juré de décrocher le titre européen avait dû abandonner dès la 2e épreuve, après trois échecs à la longueur.

Le record d'hier est donc pour lui une sacrée revanche. Le résultat, aussi, de 10 ans de travail. Pour lui, c'est en effet en 2008 que les choses sérieuses commencent. C'est à cette époque qu'il demande à Jean-Yves Cochand, d'intégrer le pôle de Montpellier.

"Une chose m'a tout de suite frappée : son regard", explique le patron des épreuves de combiné. "On décelait dans ses yeux la capacité de se transformer en grand compétiteur", dit-il. "C'était Johnny qui entrait en scène. Dès qu'il entendait la musique ce n’était plus le même."

>
Kévin Mayer bat le record du monde du décathlon Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : Nicolas Tucat / AFP | Date :

Tous ceux qui l'ont côtoyé évoquent une force mentale hors du commun, une soif d'apprendre. "Kevin Mayer n'hésite ainsi pas à s'entourer des meilleurs, à aller auprès des cadors de chaque discipline", raconte l'Équipe. En stage par exemple, chez Renaud Lavillenie pour la perche, ou encore chez Mélina Robert-Michon pour le disque.

Une ambition loin d'être assouvie

Après un échec aux JO de Londres, il était totalement tétanisé, Mayer se hisse rapidement parmi les meilleurs mondiaux. Mais il faudra attendre 2014 pour qu'il explose vraiment. À l'époque, l'athlète aime bien faire la bringue. Un jour son préparateur physique le prend entre quatre yeux. "Il buvait de la bière, parlait de ses copains. Je lui ai dit : 'oui mais tes copains ils ne font que 7.300 points'", raconte le préparateur physique.

Le message passe. Mayer le fêtard se transforme en Mayer l’ascète. Il se met au régime, lui qui se braquait dès qu'on évoquait la question. Aujourd'hui, il se voit aller encore plus loin. Les JO de Paris en 2024 "et pourquoi pas même ceux de Los Angeles en 2028", dit-il ce matin dans les colonnes du Parisien/Aujourd'hui en France. Après, il se voit changer de sport. "Pourquoi pas", lance-t-il. "J'aurais tellement aimé évoluer dans une équipe de basket."

"En attendant, c'est dans les rues de Montpellier, où il s’entraîne depuis 10 ans, qu'on peut croiser le nouveau superman de l'athlétisme, un homme simple, adorable et lumineux", écrit Dominique Mercadier dans le Midi libre. La preuve avec ce tweet adressé à son idole, le précédent détenteur du titre Ashton Eaton qui venait de le féliciter. "Tu restes mon plus grand exemple", écrit Mayer.

À la liste des qualités, on pourrait aussi ajouter drôle. Super Mayer ne manque en effet ni d’humour ni d’autodérision. À la Fédé de la Lose, qui écrivait hier soir sur twitter "notre idylle avec Kevin Mayer semble terminer. Ce fut court, intense, bon vent à toi, l’athlète a répondu : "ne désespérez point, il n'y a pas que des beaux jours dans une carrière de décathlonien !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Athlétisme Records Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794812982
Kevin Mayer : un homme simple mais un champion hors du commun
Kevin Mayer : un homme simple mais un champion hors du commun
Le Français a battu le record du monde de décathlon avec 9.126 points, dimanche 16 septembre. Portrait de "Kéké la braise" sur le toit du monde.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/kevin-mayer-un-homme-simple-mais-un-champion-hors-du-commun-7794812982
2018-09-17 10:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VF_fHFd_mbnitepuxZbw5A/330v220-2/online/image/2018/0917/7794812992_kevin-mayer-apres-avoir-battu-le-record-du-monde-du-decathlon-le-16-september-2018.jpg