2 min de lecture JO Rio 2016

JO Rio 2016 : les nageurs américains "n'ont pas été volés", selon la police brésilienne

Les quatre nageurs américains, dont le multiple médaillé olympique Ryan Lochte, avaient prétendu avoir été braqués par des faux policiers en sortant d'une fête.

Les nageurs Gunnar Bentz (gauche) et Jack Conger (droite) à la sortie du poste de police de l'aéroport de Rio le 18 août 2016.
Les nageurs Gunnar Bentz (gauche) et Jack Conger (droite) à la sortie du poste de police de l'aéroport de Rio le 18 août 2016. Crédit : Mauro Pimentel/AP/SIPA
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang
et AFP

Il y a-t-il eu mensonge ? Les quatre nageurs olympiques américains, qui s'étaient dit victimes d'un braquage nocturne par des faux policiers, n'ont en réalité "pas été volés", selon la police de Rio de Janeiro qui a tenu une conférence de presse jeudi 18 août . "Les images de vidéo surveillance ne montrent aucun type de violence commise à leur égard" lors d'une altercation avec le vigile d'une station essence, dont ils avait vandalisé la porte des toilettes extérieurs sous l'effet de l'alcool. À un moment, le vigile "a pointé son arme vers eux car un membre du groupe était agité", a expliqué le policier, confirmant qu'il s'agissait bien de Ryan Lochte, six fois médaillé d'or olympique durant sa carrière, qui n'a pas attendu que l'enquête progresse pour regagner les Etats-Unis.

Deux nageurs américains, Jack Conger et Gunnar Bentz, avaient été interpellés le 17 août au moment de quitter le Brésil au moment où ils prenaient leur avion pour rentrer aux États-Unis. Ces interpellations surviennent alors que Keyla Blank, une juge de Rio, a relevé "certaines incohérences" dans les témoignages de quatre nageurs américains, dont Jack Conger et Gunnar Bentz, qui prétendent avoir été victimes d'une agression à Rio. "Ils ont accepté de collaborer avec l'enquête. Deux d'entre eux sont en train d'être interrogés, et la version du premier coïncide avec les témoignages. Personnellement, je ne vois donc plus de nécessité de les garder au Brésil, mais c'est la juge qui décidera", a ajouté M. Veloso.

L''un des nageurs interrogés jeudi en garde à vue a déclaré que "Ryan était le plus exalté sous l'effet de l'alcool" et qu'il avait cassé des objets dans les toilettes, a expliqué le policier. Ryan Lochte, six fois médaillé d'or olympique durant sa carrière, avait raconté à la télévision américaine NBC avoir été braqué avec trois autres nageurs - Jack Conger, Gunnar Bentz et James Feigen - dimanche à l'aube. Ce dernier aurait déjà quitté le territoire brésilien selon son avocat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO Rio 2016 Justice Natation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784500317
JO Rio 2016 : les nageurs américains "n'ont pas été volés", selon la police brésilienne
JO Rio 2016 : les nageurs américains "n'ont pas été volés", selon la police brésilienne
Les quatre nageurs américains, dont le multiple médaillé olympique Ryan Lochte, avaient prétendu avoir été braqués par des faux policiers en sortant d'une fête.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/jo-rio-2016-les-nageurs-americains-n-ont-pas-ete-voles-selon-la-police-bresilienne-7784500317
2016-08-18 22:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jSTgnFdEOCf7pcda3KmGZA/330v220-2/online/image/2016/0818/7784500339_les-nageurs-gunnar-bentz-gauche-et-jack-conger-droite-a-la-sortie-du-poste-de-police-de-l-aeroport-de-rio-le-18-aout-2016.jpg