1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. JO Rio 2016 : les Brésiliens perplexes, entre crise politique et retard de construction
1 min de lecture

JO Rio 2016 : les Brésiliens perplexes, entre crise politique et retard de construction

REPLAY/INVITÉ RTL - A 100 jours de l'ouverture des Jeux olympiques 2016, le Brésil traverse une crise grave.

Les anneaux olympiques à Rio de Janeiro
Les anneaux olympiques à Rio de Janeiro
Crédit : AFP
JO Rio 2016 : les Brésiliens perplexes, entre crise politique et retard de construction
00:07:35
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon

Ce mercredi 27 avril marque une date symbolique : c'est dans 100 jours que débuteront les Jeux olympiques de Rio de Janeiro. La France du sport a fait la fête aujourd'hui, mais au Brésil, l'ambiance n'est pas vraiment à la fête. "Les Jeux olympiques laissent perplexes", confirme Jean-Paul Delfino, journaliste spécialiste du Brésil. "Tout se percute en ce moment dans le ciel brésilien", ajoute l'écrivain.

Des équipements sont encore à construire. Comme souvent, le pays ne sera prêt qu'à la dernière minute. Cette situation représente une "catastrophe absolue" pour les habitants de Rio, ville où tant d'infrastructures restent à construire. Mais l'enjeu est important car les Jeux sont une "caisse de résonance formidable pour un pays". Les récents exemples d'Athènes (2004) et Pékin (2008) en témoignent : le coût en constructions diverses a été énorme, mais l'attention du monde s'est portée sur ces villes.

Des retombées à mesurer dans le temps

Le Brésil fait face à une "formidable crise politique" et sa présidente Dilma Rousseff est plus décriée que jamais. Dans ce contexte, beaucoup "se demandent si l'argent des Jeux olympiques ne va pas tomber dans des poches mal intentionnées", observe Jean-Paul Delfino. Selon lui, l'impact du Mondial 2014 ou de Rio 2016 n'est pas comparable à celui de l'arrivée de Lula au pouvoir. Et il faudra être patient pour apprécier les retombées de ces deux événements : "L'argent de la Coupe du monde a été réinvesti presque immédiatement dans les Jeux olympiques. (...) Ce n'est pas un sprint, c'est un marathon".

Entre la menace du virus Zika, les problèmes de pollution et les craintes autour de la sécurité, l'approche des JO ne se fait pas dans la sérénité. Il faut "voir comment ça va tourner", croit Jean-Paul Delfino, qui rassure les touristes : "Soyez respectueux, ne mettez pas des vêtements de marque, il ne vous arrivera strictement rien".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous