Brésil : "Lula, ou la chute d'une légende", analyse Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Il était le président du peuple. Luiz Inacio Lula da Silva se retrouve aujourd'hui dans le collimateur de la justice de son pays avec un scandale de corruption.

L'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva en juin 2014 >
Brésil : "Lula, ou la chute d'une légende", analyse Alba Ventura Crédit Image : SIPA / Eraldo Peres | Crédits Média : RTL.fr | Durée : | Date :
1/

L'ancien président de gauche du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, a été nommé jeudi 17 mars au gouvernement de son amie Dilma Roussef afin d'échapper aux poursuites judiciaires. Quel naufrage ! On a peine à croire que l'on parle de la même personne. Que ce Lula, qui essaie aujourd'hui de sauver sa peau coûte que coûte, est le même que le Lula charismatique, héros de l'altermondialisme, ancien métallo syndicaliste, devenu chef de l'État. Où est celui qui en 1988 déclarait : "Au Brésil quand un pauvre vole il va en prison, quand un riche vole il devient ministre".

Quinze ans plus tard, devenu président du Brésil, il suscitait l'admiration dans le monde entier. Lorsque Lula se déplaçait, on avait l'impression que c'était le "pape des ouvriers". Tout le monde voulait le toucher et le prendre en photo. Sa cote de popularité faisait pâlir d'envie, et pas qu'au Brésil. Lula a été a été l'incarnation du "demain-tout-devient-possible". Il est arrivé au pouvoir alors que le Brésil était en train de changer. On a vu la classe moyenne émerger, la croissance exploser. Il est apparu comme celui qui pouvait "changer la vie". En fait, il a réellement traduit à un moment ce qui fait rêver tous les politiques : le changement.

Le pire de la politique

C'est la chute d'une légende. Ce qui est affreux, c'est qu'en plus de l'affaire de détournement de fonds qui touche Lula et Dilma Roussef, ils essaient de se protéger l'un l'autre. Elle a été sa chef de cabinet lorsqu'il était Président. Il en a fait sa dauphine lorsqu'il ne pouvait plus se représenter, tout en agissant en coulisses. Aujourd'hui elle lui renvoie l'ascenseur en le nommant dans son gouvernement pour l'aider à échapper à la prison. C'est le pire de la politique.

Cela permet de tirer plusieurs conclusions. D'abord  que l'homme providentiel n'existe pas. Ensuite cela plaide pour le non-renouvellement des mandats, ou en tout cas pour le renouvellement de la classe politique au Brésil ou ailleurs. Cela dit au fond que l'on s'abîme à vouloir s'accrocher. Cela dit qu'à un moment, il faut savoir partir.

Le carnet du jour

Le congrès des centristes de l'UDI se déroule pendant tout ce week-end. Leur président, Jean-Christophe Lagarde, faute d'accord avec le parti de Nicolas Sarkozy, les a appelés à se prononcer contre une participation à la primaire de la droite et du centre. Évidemment ce serait facheux. Même si, comme le soulignent d'un air un peu condescendant des proches d'Alain Juppé : "L'UDI, c'est trente parlementaires, et même pas 30.000 militants, c'est loin d'être l'électorat centriste. Sans compter que cet électorat ne connait même pas Jean-Christophe Lagarde. Pour eux, le centre c'est Borloo ou Bayrou". Sympa ! Cela promet pour les futures négociations pour les législatives.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782425773
Brésil : "Lula, ou la chute d'une légende", analyse Alba Ventura
Brésil : "Lula, ou la chute d'une légende", analyse Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - Il était le président du peuple. Luiz Inacio Lula da Silva se retrouve aujourd'hui dans le collimateur de la justice de son pays avec un scandale de corruption.
http://www.rtl.fr/actu/international/bresil-lula-ou-la-chute-d-une-legende-analyse-alba-ventura-7782425773
2016-03-18 08:24:00
http://media.rtl.fr/cache/2kbn2f08JHs0QHlcSqpHNw/330v220-2/online/image/2016/0318/7782426010_l-ancien-president-bresilien-luiz-inacio-lula-da-silva-en-juin-2014.jpg