1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. JO Paris 2024 : comment devenir porteur de la flamme ?
2 min de lecture

JO Paris 2024 : comment devenir porteur de la flamme ?

Critères de sélection, nombre de relayeurs, calendrier… Voici tout ce qu’il faut retenir si vous souhaitez devenir porteur de la flamme olympique et paralympique.

Les Jeux Olympiques de Paris se dérouleront du vendredi 26 juillet au dimanche 11 août 2024.
Les Jeux Olympiques de Paris se dérouleront du vendredi 26 juillet au dimanche 11 août 2024.
Crédit : Paris 2024 Florian Hulleu
JO Paris 2024 : comment devenir porteur de la flamme ?
00:01:23
Sarra Djeghnoune
Je m'abonne à la newsletter « Sport »

Ce mardi 30 mai, l’organisation de Paris 2024 a dévoilé les modalités pour devenir porteur de la Flamme, "une expérience et une émotion uniques", selon Delphine Moulin, directrice des célébrations de Paris 2024.

Véritable coup d'envoi des Jeux Olympiques, la flamme passera de mains en mains pendant 65 jours. Elle sera allumée en Grèce, berceau de l'olympisme, et fera plusieurs étapes avant d'arriver à Marseille, le 8 mai 2024. Elle parcourra ensuite la France jusqu'au 26 juillet, soir d'ouverture des JO de Paris.

Les relayeurs seront 11.000 au total, 10.000 pour la flamme olympique (7.000 en individuel, 3.000 collectifs) et 1.000 pour la paralympique (800 individuels, 200 collectifs). Ils seront appelés les "Éclaireurs", dont la responsabilité sera de "valoriser le sport", "faire rayonner les territoires", et "proposer une fête avec la plus grande majorité du public". 

Les capitaines du relais de la flamme seront tous des athlètes renommés : Laure et Florent Manaudou, Dimitri Pavadé et Mona Francis.

Quels sont les critères de sélection ?

À lire aussi

Les critères de sélection des porteurs de la flamme sont représentés par le comité d'organisation en trois "énergies". "Il y aura de très grandes stars, des gens avec une forte renommée, mais aussi des anonymes", assure Michaël Aloïsio. Notez que les prétendants doivent avoir au minimum 15 ans en 2023.

Parmi les profils privilégiés, on trouve ceux qui font rayonner le sport et sa pratique au quotidien, "l’énergie du sport" : sportifs amateurs, coachs, champions, bénévoles, éducateurs… Ils constitueront "la colonne vertébrale du relais". 

Ceux qui incarnent "l'énergie des territoires" (chefs, artisans, savoir-faire présents dans la région) auront également leur place. Enfin, Paris 2024 a voulu saluer "l’énergie du collectif" et donner une chance à "ceux qui s’engagent pour une société plus durable, plus juste", à savoir les personnes engagées dans les associations d'aide sociale ou pour l'environnement.

Comme pour le programme des volontaires, Paris 2024 souhaite être paritaire sur ces relais, représenter la diversité et inclure des personnes en situation de handicap dans le relais olympique. 

Qui sélectionne les relayeurs ?

Il y aura plusieurs façons de devenir relayeur. L'écosystème Paris 2024 sélectionnera 30% des heureux élus, les parrains du relais de la flamme (Coca-Cola et le groupe BPCE) choisiront également 30%, tout comme les autres partenaires (30%). Restera 10% pour les ”territoires” du relais de la flamme. C'est la première fois que les territoires auront voix au chapitre dans ce choix.


Les relayeurs pourront être nommés par un pair ou par certains acteurs. Il y aura aussi des appels à candidature et des tirages au sort. ”Il y a beaucoup d'opportunités à saisir pendant toute l'année. La première démarche, ce sera celle de BPCE dès le 1er juin", explique Michaël Aloïsio. Les organisateurs estiment que "la très grande majorité des relayeurs" sera connue au début de l'année 2024.