1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. JO 2024 : le slogan anglais de Paris va être attaqué en justice
1 min de lecture

JO 2024 : le slogan anglais de Paris va être attaqué en justice

Info RTL INFO RTL - Trois associations de défense de la langue française ont décidé de porter plainte contre le slogan : "Made for sharing".

Le logo de Paris 2024 a été présenté le 9 février 2016
Le logo de Paris 2024 a été présenté le 9 février 2016
Crédit : J.E.E/SIPA
"Le slogan en anglais de Paris2024 est une faute, une ânerie, une erreur", estime Bernard Pivot
04:24
"Le slogan en anglais de Paris2024 est une faute, une ânerie, une erreur", estime Bernard Pivot
06:20
JO 2024 : le slogan anglais de Paris va être attaqué en justice
01:01
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard
Animateur

Définitivement, le slogan ne fait pas l'unanimité. Si Marine Le Pen avait dénoncé une "trahison linguistique" dans un communiqué, des associations ont décidé de passer à l'offensive. Le slogan des Jeux olympiques de Paris 2024 est dorénavant sur la sellette : "Made for sharing", "Venez partager" si l'on traduit, va être attaqué en justice par trois associations de défense de la langue française.

L'assignation devrait être déposée dès lundi 20 février devant le tribunal administratif. Les trois associations demandent aux organisateurs de Paris 2024 de retirer le slogan officiel de la candidature, en langue anglaise, et de le remplacer par un message en français. L'assignation évoque, je cite, une "insulte grave à la langue française" et "une violation de la constitution".

L'avocat des associations, Maître Emmanuel Ludot, a d'ailleurs saisi Jacques Toubon, en sa qualité de Défenseur des droits afin qu'il réclame lui aussi le retrait du slogan mais aussi celui du compte à rebours et de la chanson, là encore en anglais, qui accompagnaient la cérémonie de lancement le 3 février, face à la Tour Eiffel.

Une faute, une ânerie, une erreur

Bernard Pivot

Au micro de RTL, Bernard Pivot a estimé que ce slogan était en effet "une faute, une  ânerie, une erreur." Rappelant que le français est une langue olympique, le président de l'académie Goncourt encourage le comité olympique français à choisir "un slogan excellent et non pas cette nullité qu'ils ont trouvé là, le 'Made for sharing'". 

À lire aussi

Et autant dire que l'amoureux de la langue française se montre extrêmement vindicatif dénonçant ainsi un slogan "plat" et "nul". Avant de faire une suggestion : "Alors moi je pense qu’aujourd’hui le comité olympique français ne peut pas retirer ce slogan parce qu’ils vont se déconsidérer justement aux yeux des pays anglophones. En revanche, moi ce que je propose c’est qu’ils inventent un slogan français et qu’ils l’ajoutent, on peut avoir deux slogans".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/