1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. F1 : Rosberg domine Hamilton de bout en bout en Autriche
2 min de lecture

F1 : Rosberg domine Hamilton de bout en bout en Autriche

COMPTE-RENDU - Nico Rosberg (Mercedes) s'est imposé lors du Grand Prix d'Autriche devant son coéquipier Lewis Hamilton, qui reste en tête du championnat du monde. Felipe Massa (Williams) complète le podium.

Nico Rosberg (à gauche) a pris un meilleur départ que Lewis Hamilton, lors du GP d'Autriche le 21 juin 2015
Nico Rosberg (à gauche) a pris un meilleur départ que Lewis Hamilton, lors du GP d'Autriche le 21 juin 2015
Crédit : JOE KLAMAR / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon

Un départ parfait peut suffire pour ensuite dominer de bout en bout la course. C'est de cette manière que Nico Rosberg a remporté le Grand Prix d'Autriche de Formule 1, la huitième épreuve de la saison, dimanche 21 juin. C'est sa troisième victoire cette année après celles obtenues en Espagne et à Monaco. Le pilote allemand de Mercedes, deuxième sur la grille, a terminé devant Lewis Hamilton, pourtant parti en pole, grâce à un dépassement dès l'extinction des feux. Felipe Massa (Williams) complète le podium, qu'il atteint pour la première fois en 2015. Sebastian Vettel termine quatrième avec sa Ferrari. Le Français Romain Grosjean (Lotus) a été contraint à l'abandon.

Au classement du championnat du monde pilotes, Nico Rosberg (159 points) revient à dix unités de son rival britannique, comme c'était le cas il y a presque un mois après la manche monégasque. Sebastian Vettel (120 points) voit quant à lui l'écart se creuser avec les deux Flèches d'Argent.

Une erreur de débutant qui coûte cher à Hamilton

Presque tout s'est joué dans le premier tour, le plus animé. Au départ, Nico Rosberg s'est mieux élancé que Lewis Hamilton alors qu'il était sur le côté plus sale de la piste. Cela ne l'a toutefois pas empêché de prendre l'avantage au bout de la première ligne droite. Une avance qu'il a pu sécuriser immédiatement grâce à la sortie de sécurité déployée quelques instants après à cause d'un accrochage spectaculaire en fin de peloton entre Kimi Räikkönen (Ferrari) et Fernando Alonso (McLaren). Ces deux pilotes, indemnes, ont évidemment dû abandonner.

À la reprise des débats, à la fin du sixième tour, Rosberg a immédiatement pris ses distances avec Hamilton. L'Allemand a montré qu'il était le plus rapide, chose qu'il avait failli prouver lors des qualifications, où il aurait dû prendre la pole s'il n'était pas parti à la faute. Finalement, le duel a tourné court au 39e tour lorsque le Britannique a été pénalisé de cinq secondes pour avoir coupé la ligne de sortie des stands. Une erreur de début qui a scellé le sort de la course.

À lire aussi

Par ailleurs, les spectateurs du Red Bull Ring ont assisté à de nombreuses défaillances mécaniques entraînant du coup des abandons. Will Stevens (Manor) et Jenson Button ont ainsi dû rapidement poser pied à terre. Pour le deuxième et son écurie McLaren, c'était un week-end noir puisqu'il a subi, comme Alonso, une pénalité de 25 places sur la grille pour un changement de moteur, notamment. Carlos Sainz Jr (Toro Rosso) a également abandonné avant que ce soit au tour de Romain Grosjean, victime d'une casse de boîte de vitesses. S'il n'a pas été contraint à se retirer, Sebastian Vettel n'a pas été épargné. Il a perdu la troisième place à cause d'une roue arrière gauche récalcitrante lors de son arrêt aux stands.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/