1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. EN IMAGES - JO Rio 2016 : athlètes en liesse, public déchaîné, Thomas Bach ému... La pluie n'a pas gâché la cérémonie de clôture
1 min de lecture

EN IMAGES - JO Rio 2016 : athlètes en liesse, public déchaîné, Thomas Bach ému... La pluie n'a pas gâché la cérémonie de clôture

Le mythique Stade Maracanã de Rio a fait ses adieux aux Jeux olympiques, passant le flambeau au Japon, prochain pays hôte des Olympiades.

Un feu d'artifice grandiose, pendant la cérémonie de clôture des Jeux de Rio, dimanche 21 août.
Un feu d'artifice grandiose, pendant la cérémonie de clôture des Jeux de Rio, dimanche 21 août.
Crédit : Vincent Thian/AP/SIPA
Un feu d'artifice grandiose, pendant la cérémonie de clôture des Jeux de Rio, dimanche 21 août.
Les porte-drapeaux des 207 délégations ont été les premiers à faire leur entrée dans le stade Maracanã de Rio.
Les athlètes arboraient d'étranges chaussures lumineuses, dimanche 21 août à Rio.
Malgré la pluie qui s'abat sur Rio, les sourires sont sur tous les visages au Stade Maracanã.
Comme le veut la tradition, les marathoniens sont décorés lors de la soirée de clôture.
Des danseurs lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Rio, dimanche 21 août.
Un tableau honorant l'argile, l'une des matières les plus abondantes sur Terre.
"Bye-bye Rio", a déclaré Thomas Bach, président du Comité international olympique.
Prochain pays hôte, le Japon s'est vu remettre le drapeau olympique.
L'eau s'est chargée d'éteindre la flamme olympique, sous la douce mélodie de la chanteuse brésilienne Mariene de Castro
La cérémonie s'est achevée dans un Maracanã aux allures de Carnaval.
Un feu d'artifice grandiose, pendant la cérémonie de clôture des Jeux de Rio, dimanche 21 août. Crédits : Vincent Thian/AP/SIPA
Les porte-drapeaux des 207 délégations ont été les premiers à faire leur entrée dans le stade Maracanã de Rio. Crédits : Mark Humphrey/AP/SIP
Les athlètes arboraient d'étranges chaussures lumineuses, dimanche 21 août à Rio. Crédits : David Goldman/AP/SIPA
Malgré la pluie qui s'abat sur Rio, les sourires sont sur tous les visages au Stade Maracanã. Crédits : Leon NEAL / AFP
Comme le veut la tradition, les marathoniens sont décorés lors de la soirée de clôture. Crédits : Fabrice COFFRINI / AFP
Des danseurs lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Rio, dimanche 21 août. Crédits : David Goldman/AP/SIPA
Un tableau honorant l'argile, l'une des matières les plus abondantes sur Terre. Crédits : Eric FEFERBERG / AFP
"Bye-bye Rio", a déclaré Thomas Bach, président du Comité international olympique. Crédits : Matt Dunham/AP/SIPA
Prochain pays hôte, le Japon s'est vu remettre le drapeau olympique. Crédits : Natacha Pisarenko/AP/SIPA
L'eau s'est chargée d'éteindre la flamme olympique, sous la douce mélodie de la chanteuse brésilienne Mariene de Castro Crédits : Greg BAKER / AFP
La cérémonie s'est achevée dans un Maracanã aux allures de Carnaval. Crédits : John MACDOUGALL / AFP
1/1
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Vers 1h du matin, le mythique Stade Maracanã de Rio a fait ses adieux aux Jeux olympiques, passant le flambeau au Japon, prochain pays hôte des Olympiades. Carioca, Samba et feux d'artifice ont accompagné l'entrée des 207 délégations dans l'arène, qui ont reçu les ovations d'un public bouillant. Le célèbre DJ norvégien Kygo et la chanteuse Julia Michaels ont ensuite fait vibrer des spectateurs conquis au rythme de leur titre Carry Me. L'hymne de la Grèce, berceau de l'olympisme, a ensuite résonné. 

Après 2h45 de fête, Thomas Bach, président du Comité olympique international a officialisé la fin des jeux alors que l'émotion était palpable. "Je déclare la clôture des Jeux de la 31e Olympiade. Selon la tradition, je convie la jeunesse du monde à se rassembler dans quatre ans à Tokyo, au Japon, pour y célébrer les Jeux de la 32e Olympiade. Bye-bye Rio", a-t-il déclaré avec émotion. La flamme olympique s'est éteinte tandis qu'un arbre s'est élevé au milieu de l'enceinte, symbole de renaissance. La pluie a enfin cédé la place aux confettis qui se sont déposés par milliers, dans un Stade Maracanã aux allures de Carnaval.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/