13 min de lecture JO Rio 2016

JO Rio 2016 : Le marathonien Vanderlei de Lima allume la vasque olympique

Revivez les temps forts de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Rio de Janeiro le 5 août 2016.

Le marathonien brésilien Vanderlei de Lima allume la vasque olympique vendredi 5 août à Rio.
Le marathonien brésilien Vanderlei de Lima allume la vasque olympique vendredi 5 août à Rio. Crédit : Emmanuel DUNAND / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Clémence Bauduin

"La plus grande fête du monde." C'est ainsi que Rio annonce la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques qu'elle accueille, dans la nuit du 5 au 6 août à 1 heure, heure française, dans l'emblématique stade Maracanã. Du sport, du soleil, des sourires et des victoires, il n'en faut pas moins pour embellir un été marqué, en nombreux endroits du monde, par un contexte sécuritaire tendu.

Le réalisateur brésilien Fernando Meirelles, directeur de cette cérémonie d'ouverture, a été missionné de faire en sorte "que la cérémonie d'ouverture fasse l'effet d'un antidépresseur pour le Brésil", frappé par une crise politique et économique et de nombreux scandales de corruption. 

À partir de 20 heures heure de Rio (1h du matin heure française), le défilé des 207 délégations, drapeaux au vent, a donné le coup d'envoi de ces deux semaines de Jeux sous le soleil de la capitale brésilienne. En l'absence du roi Pelé, c'est la marathonien Vanderlei de Lima qui a finalement allumé la vasque olympique, après avoir reçu la flamme des mains du tennisman Gustavo Kuerten.

À lire aussi
La candidature de Rio 2016 a été retenue le 2 octobre 2009 Jeux Olympiques
JO Rio 2016 : les soupçons de corruption se précisent

Revivez la cérémonie d'ouverture des Jeux de Rio 2016

04h58 - C'est donc la fin de cette cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Rio. La compétition débutera dès 13h30 ce samedi 6 août avec les premières épreuves de tirs et d'aviron à partir de 13h30.

04h54 - Le Maracanã est maintenant illuminé par un éblouissant feu d'artifice pour clôturer cette cérémonie, sous le regard du Christ Rédempteur du haut du mont du Corcovado.

04h49 - Le tennisman transmet la flamme au marathonien Vanderlei de Lima, quatrième aux Jeux d'Athènes après avoir été ceinturé par un déséquilibré, qui va allumer la vasque.

04h46 - Et c'est le tennisman Gustavo "Guga" Kuerten, triple vainqueur de Roland Garros, qui arrive dans le stade avec la flamme olympique.

04h45 - Avant l'arrivée de la flamme olympique, c'est un mini carnaval qui a lieu dans l'enceinte du Maracanã avec les écoles de samba de Rio.

04h37 - Les représentants des athlètes, des arbitres et des entraîneurs prêtent le serment de respecter les valeurs, l'esprit et les règles des Jeux olympiques. 

04h31 - Avant l'arrivée de la flamme, le drapeau olympique est amené au centre de la pelouse pour être hissé le long du mat tandis que l'hymne olympique résonne dans le stade.

04h28 - Le président du Brésil par intérim, Michel Temer (depuis la destitution de Dilma Roussef), déclare les Jeux officiellement ouverts, dans un discours très court accompagné de quelques sifflets.

04h25 -  Un hommage est rendu à l'ancien athlète kenyan Kip Keino.

04h15 - Le président du CIO, Thomas Bach, prend à son tour la parole pour un discours très humaniste. "Dans ce monde olympique, les valeurs olympiques, de l'humanité, sont plus fortes que les forces qui cherchent à nous diviser", clame le président du CIO, en se félicitant de la présence des athlètes de la délégation des réfugiés.

04h10 - "Les meilleurs athlètes du monde sont là !", s'exclame Carlos Nuzman, le président du comité d'organisation des Jeux de Rio, "ce sont vos jeux, les premiers jamais organisés en Amérique du Sud."

03h58 - Les 11 362 athlètes de la compétition olympique, ou presque, sont enfin sur la pelouse.

03h55 - Et les clos de ce temps central de la soirée : le stade est dans tous ses états pour accueillir la délégation brésilienne sur un rythme de samba de carnaval.

03h54 - La délégation olympique des réfugiés est ovationnée par tout le stade.

03h52 - Malgré les réticences de leur coach, les joueurs de l'équipe de France de water-polo est bien présente pour cette cérémonie d'ouverture. On espère qu'ils ne vont quand même pas veiller trop tard pour être en forme demain.

03h50 - Sur son compte Twitter, la délégation des États-Unis nous offre déjà un petit résumé du début de cette cérémonie d'ouverture haute en couleur.

03h45 - Après avoir défilé au milieu du stade, toutes les délégations se répartissent sur la pelouse du stade, comme l'indique ce plan.

03h02 -  Nos athlètes avaient le sourire au moment de défiler pour cette cérémonie d'ouverture.

02h50 - Si la participation à la cérémonie d'ouverture fait rêver tous les athlètes, elle pose quand même un léger problème aux sportifs qui doivent concourir dès le lendemain. "Une heure et demie de route, trois heures de parcage, une heure de cérémonie, de nouveau une heure et demie de bus (...) Pas un seul de mes athlètes n'ose me dire que ça n'a aucune incidence physiologique", a glissé, Florian Bruzzo, le sélectionneur de l'équipe de France de water-polo à nos confrères de 20 Minutes avant la cérémonie.

02h45 -  Les Français emmenés par Teddy Riner ont eu le droit à une belle ovation du stade Maracanã.

02h40 - Voilà nos athlètes français qui rentrent en piste. Avec 395 membres, c'est la plus grosse délégation tricolore engagée dans les Jeux olympiques.

02h35 - Les États-Unis  arrivent avec la plus grosse délégation : 550 athlètes dont une majorité de femmes. Et le porte-drapeau est l'inévitable Michael Phelps, la légende de la natation qui compte déjà 18 médailles d'or à son actif.

02h32 - La délégation espagnole fait son entrée, menée par l'immense Rafael Nadal. Le champion espagnol, un temps incertain, est en lice en simple, en double et en double mixte.

02h25 - Andy Murray, médaillé olympique en 2012, est bien présent avec la délégation olympique de Grande-Bretagne, comme nous le montre sa compatriote Heather Watson, elle-même tennis woman.

02h12 - "Cameroun" ! Ça y est, nous sommes au "C". 207 nations doivent défiler ce soir, il faut donc s'armer de patience et garder les yeux ouverts si vous ne voulez pas rater la France.

01h57 - Petite nouveauté pour ce défilé des JO 2016 : les athlètes n'ont aucun scrupule à se filmer avec leur smartphone lorsqu'ils défilent avec leur délégation...

01h55 - Comme le veut la tradition, c'est la Grèce qui ouvre le bal. C'est ensuite l'ordre alphabétique qui prime, avec donc l’Afghanistan comme deuxième délégation. Quelques sifflets se font entendre lorsque l'Allemagne entre sur la pelouse du Maracanã. L'humiliation subit par le Brésil pendant la Coupe du monde de football en 2014 est encore dans les esprits...

01h53 - À leur entrée, chaque athlète se verra remettre un arbre d'une essence rare du Brésil, qu'il ira ensuite planter dans le village olympique. Les athlètes vont d'ailleurs faire leur entrée dans quelques secondes.

01h50 - Nous entrons maintenant dans un deuxième temps de la cérémonie d'ouverture, plus sérieux car consacré à l'écologie. Des images sont diffusées pour illustrer par exemple les désastre que causeront la montée des eaux, si elle se poursuit au rythme actuel, avec l'inondation de la quasi totalité du territoire des Pays-Bas, mais aussi de Dubaï ou de la ville de Rio.

01h45 - Les spectateurs se déhanchent maintenant au rythme du mythique Pais tropical de Jorge Ben Jor.

01h40 - Après une mise en scène en terrasses évoquant les favelas au son de la Musique Populaire Brésilienne ou MBP (Música Popular Brasileira), c'est au tour de l'inévitable démonstration de la capoeira.

01h30 - Elle est là ! La mannequin Gisele Bündchen traverse la pelouse du stade sur la mélodie de "la fille d'Ipanema".

01h30 - Positionnés sur le bord du terrain, des écrans géants invitent les spectateurs à participer au spectacle en illuminant les gradins du Maracanã avec leurs smartphones.

01h25 - Après avoir remporté le prix de l'ambiance à l'Euro, les Irlandais sont motivés pour faire le doubler aux Jeux olympiques, comme le montrent ces images de la délégation en plein échauffement avant le défilé.

01h20 - Après l'arrivée des colons portugais, c'est maintenant la page plus sombre du Brésil esclavagiste qui est évoquée dans la cérémonie.

01h15 - Des indiens brésiliens viennent d’effectuer une chorégraphie à couper le souffle à l'aide des fameux branchages artificiels, qui ont pris tour à tour des allures de charpente ou de métier à tisser.

01h10 - Un jeu de lumière époustouflant vient évoquer l'histoire et les terres du Brésil entre des flots qui viennent lécher le sable des côtes atlantiques et la luxuriante forêt amazonienne symbolisé par des branchages artificiels au centre du stade.

Les branchages artificiels animés par des indiens du Brésil lors de la cérémonie d'ouverture des JO.
Les branchages artificiels animés par des indiens du Brésil lors de la cérémonie d'ouverture des JO. Crédit : JAVIER SORIANO / AFP

01h08 - Une première slave de feu d'artifice s'élève dans le ciel pour former une étoile. Ça promet pour le bouquet final. L'ensemble du stade s'est levé dans la foulée pour l'hymne national du Brésil chanté par Paulinho da Viola.

01h05 - C'est parti sur la pelouse du Maracanã pour la cérémonie d'ouverture avec la chorégraphie de 250 danseurs et danseuses.

00h52 - On est désormais sûr que les handballeurs français sont bien en route pour le stade pour participer au défilé de la délégation française. Les "Experts" vont peut-être parfaire leur légende à Rio en devant triple champions olympiques.

00h45 - À moins d'un quart du coup d'envoi de la cérémonie d'ouverture, le stade carioca a été plongé dans le noir avant de s'illuminer à nouveau peu à peu. La fête n'est plus très loin.

00h38 - Des fans du monde venus du monde, enroulés dans les drapeaux de leurs pays ou le visage peints, se pressent aux entrées du mythique temple du football brésilien, sous la surveillance de 10.000 policiers et militaires omniprésents et lourdement armés. À environ 1,5 km du stade, les forces de police encadraient une manifestation d'environ 500 personnes dénonçant "des Jeux de l'exclusion", survolée par un hélicoptère,  a rapporté une journaliste de l'AFP.

00h30 - Une petite demi-heure avant la cérémonie d'ouverture, les travées du mythique stade de Maracanã se remplissent doucement.

00h20 - Sur le plan sportif, on vient d'apprendre que Billy Besson, partenaire de Marie Riou en catamaran, est blessé au dos mais "n'est pas forfait car il ne s'agit pas d'une blessure définitive" et il participera aux régates olympiques de Rio même s'il n'est pas à 100%", a indiqué le directeur de l'équipe de France de voile Guillaume Chiellino.

00h05 - À une petite heure du début de la cérémonie d'ouverture, les joueurs de l'équipe de France de volley et le judoka et porte-drapeau Teddy Riner ont pris la pause avec la tenue officielle de la délégation française.


23h50 - Pour vous organiser dans les jours à venir, vous pouvez dès à présent consulter le calendrier complet des Jeux OIympiques en heures françaises sur notre site.

23h40 - 21 procédures d'appel ont été ouvertes devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) depuis le 26 juillet, et cinq sportifs russes sont encore concernés, a précisé le TAS ce vendredi.

22h53 - À peine arrivé, aussitôt remercié. Un membre de l'équipe olympique grecque, dont l'identité n'a pas été précisée, a été contraint de quitter sa délégation après avoir subi un contrôle positif début juillet à Athènes, comme l'a annoncé le Comité olympique grec (HOC) ce 5 août vendredi. À la suite de ce contrôle positif, tous les athlètes grecs participant aux JO ont été soumis à un contrôle antidopage.

22h37 - Les athlètes brésiliens n'ont pas été contrôlés au cours du mois de juillet, selon une information du Times. Le quotidien britannique affirme qu'aucun sportif du pays hôte des Jeux n'a été soumis à des tests antidopage entre le 1er et le 24 juillet. L'Agence mondiale antidopage (AMA) s'est déclarée "inquiète" et a précisé avoir envoyé un courrier au ministre des Sports brésiliens qui a confirmé l'information.

22h20 - Tony Estanguet, Marie-José Pérec, David Douillet, Laure Manaudou, Alain Bernard et tant d'autres... Êtes-vous au point sur les athlètes tricolores qui ont fait briller la France aux Jeux Olympiques de ces 20 dernières années ?

22h00 - C'est une image qui nous rappelle pourquoi on aime tant les JO. Deux gymnastes, l'une Nord-Coréenne et l'autre Sud-Coréenne, prennent un selfie côte à côte, quelques heures avant la cérémonie d'ouverture.

21h30 - Il est déjà temps de s'intéresser aux premières épreuves. Dès samedi 6 août, les téléspectateurs pourront voir s'illustrer des athlètes français dans pas moins de 13 disciplines : aviron, basket, cyclisme sur route messieurs, escrime, football féminin, gymnastique artistique messieurs, handball féminin, judo, natation, rugby féminin à VII, tennis, tir à l'arc homme et water-polo hommes.

20h40 - La triple championne olympique Marie-José Pérec ne s'inquiète pas pour Teddy Riner qui accomplira parfaitement selon elle le rôle de porte-drapeau. "C'est l'homme de la situation. Il a déjà été médaillé, c'est quelqu'un qui est vraiment apprécié de l'Équipe de France, affirme-t-elle. C'est quelqu'un qui saura aller voir les autres, leur parler, les encourager, leur donner de l'énergie. Je suis ravie que ce soit lui."

19h45 - La présidente du Brésil Dilma Rousseff, actuellement suspendue, est déçue de ne pas participer à la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques. "Je suis triste de ne pas assister à la fête en vrai et en direct. Mais j'accompagnerai (l'événement), en encourageant le Brésil", a écrit la dirigeante de gauche sur son compte Twitter.


19h18 - Quelque 3.000 manifestants ont protesté ce vendredi 5 août dans l'après-midi sur la célèbre plage de Copacabana contre le président brésilien par intérim, Michel Temer, qui donnera le coup d'envoi des jeux Olympiques de Rio dans quelques heures. "Non aux JO !" et "Dehors Temer !", pouvait-on lire sur les banderoles des manifestants massés devant l'hôtel Copacabana Palace, à proximité de l'arène olympique de beach-volley montée sur la plage et sous les yeux de centaines de touristes. 

18h47 - Pelé confirme dans un communiqué diffusé par la presse brésilienne qu'il n'a "pas les conditions physiques pour participer à l'ouverture des Jeux".

18h30 - À un an de l'élection de la ville hôte des JO 2024, auxquels Paris est candidate, François Hollande, au deuxième et dernier jour de sa visite au Brésil, s'est voulu rassurant sur la capacité de la France à organiser de grands événements malgré la menace terroriste. 

Accompagné de la maire de Paris Anne Hidalgo et de Patrick Kanner, ministre des Sports, il a demandé "des conseils" au président du CIO, Thomas Bach. La ville hôte des JO d'été 2024 sera désignée en septembre 2017 entre quatre candidates : Budapest, Los Angeles, Paris et Rome. "Pour gagner, il faut être rassemblé et uni", a ajouté François Hollande.

18h05 - Information RTL : Pelé ne sera pas l'homme qui illuminera la vasque olympique pour cette cérémonie d'ouverture, il n'y assistera même pas. "Ça lui tenait vraiment à cœur, mais il souffre terriblement. Il n'est pas en conditions d'assister à l'ouverture des Jeux", confirme Nadir Bosch, l'un de ses amis et collaborateurs.

>
Nadir Bosch, collaborateur de Pelé, affirme que ce dernier n'est pas en état d'allumer la vasque olympique Crédit Image : AFP/J.Tallis | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date :

17h36 - Découvrez le clip de Rise, l'hymne officiel de la compétition interprété par la chanteuse Katy Perry. La star s'illustre en icône du dépassement de soi et de la persévérance propres aux Jeux Olympiques. Réalisé par le britannique Paul Gore, ce clip est bien parti pour être le plus regardé de cette fin de semaine.

>
Katy Perry - Rise

16h57 - Les enjeux diplomatiques poursuivent les délégations jusqu'au Brésil... Le ministre ukrainien des Sports a demandé aux athlètes de la sélection ukrainienne de ne plus s'adresser aux médias russes durant ces JO. Les relations entre Kiev et Moscou sont au plus bas depuis l'annexion en mars 2014 par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée.

16h49 - Parmi les athlètes les plus attendus de la délégation des Bleus figure le judoka Teddy Riner. Il sera porte-drapeau de la France lors de la cérémonie d'ouverture. Invaincu depuis 2010, l'octuple champion du monde va tenter de devenir le judoka au palmarès le plus riche en décrochant un deuxième titre olympique. Cela lui permettrait au passage d'égaler les deux sacres d'un autre Français, David Douillet, en 1996 et 2000. La maman de Teddy Riner le raconte, ce vendredi 5 août, au micro de RTL.

"Avec mon mari, on ne lui a pas demandé de rentrer avec des 18 tous les soirs, simplement de ramener le bac. Il a réussi le contrat, il a ramené la médaille olympique et son bac !"

Marie-Pierre Riner, la mère de Teddy Riner
Partager la citation

16h33 - Le saviez-vous ? La France bat un record pour cette édition 2016 avec une délégation composée de 396 athlètes. Allez les Bleus !

16h05 - La décision du CIO d'autoriser 271 sportifs russes à prendre part aux JO de Rio a suscité vendredi de violentes critiques en Allemagne, allant jusqu'à un appel à la démission de Thomas Bach, le patron du Comité international olympique.

16h00 - Les handballeuses françaises débuteront les Jeux de Rio par un défi périlleux samedi à 16h30 heure française : elles affronteront les "Oranje", l'équipe néerlandaise, vice-championne du monde, qui les ont battues lors de leurs deux précédents matches. Révélations du dernier Mondial, celles-ci avaient fait chuter les Bleues lors des quarts de finale (28-25), avant de les dominer de nouveau en mars (24-17) lors du tournoi de qualification olympique (TQO) de Metz. "Ce sera difficile, parce que c'est une équipe qui progresse et qui est au complet, alors que nous ne sommes pas tout à fait prêts", explique le sélectionneur Olivier Krumbholz.

15h45 - Un boxeur marocain de 22 ans, Hassan Saada, a été arrêté ce vendredi, à quelques heures de la cérémonie d'ouverture, pour agression sexuelle présumée sur deux femmes de ménage du Village olympique. "Selon l'enquête, le 3 de ce mois, l'athlète aurait violé deux femmes de ménage brésiliennes qui travaillaient dans le Village des Athlètes. Sur la base des preuves recueillies", a annoncé la police locale à l'AFP. L'homme a été placé en détention provisoire "pour 15 jours".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO Rio 2016 Brésil Compétition
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784343934
JO Rio 2016 : Le marathonien Vanderlei de Lima allume la vasque olympique
JO Rio 2016 : Le marathonien Vanderlei de Lima allume la vasque olympique
Revivez les temps forts de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Rio de Janeiro le 5 août 2016.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/en-direct-jo-rio-2016-suivez-la-ceremonie-d-ouverture-des-jeux-olympiques-7784343934
2016-08-05 16:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jPB0clTwHFGCPnHKkwIxtg/330v220-2/online/image/2016/0806/7784349228_le-marathonien-bresilien-vanderlei-de-lima-allume-la-vasque-olympique-vendredi-5-aout-a-rio.jpg