1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Dopage : Tygart veut que les anciens responsables de l'UCI soient poursuivis
1 min de lecture

Dopage : Tygart veut que les anciens responsables de l'UCI soient poursuivis

Le dirigeant de l'Agence américaine antidopage veut que les ancients dirigeants de l'UCI soient poursuivis par la justice.

Alors qu'il avait bu de l'alcool, Lance Armstrong a percuté deux automobiles à l'arrêt (archives).
Alors qu'il avait bu de l'alcool, Lance Armstrong a percuté deux automobiles à l'arrêt (archives).
Crédit : GABRIEL BOUYS / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le patron de l'Agence américaine antidopage (Usada) Travis Tygart a réagi ce dimanche à la mise en cause des anciens dirigeants de l'Union cycliste internationale (UCI) en espérant qu'ils soient traduits en justice. "Selon la commission indépendante, l'UCI a conspiré pour que ce qui avait été vendu publiquement comme un rapport indépendant soit réécrit par l'avocat d'Armstrong et son agent afin de cacher son recours au dopage", a indiqué Tygart dans un communiqué de l'Usada.

"L'Usada va se mettre en relation avec l'actuelle direction de l'UCI pour obtenir les preuves de cet incident sordide afin d'être sûr que les violations au règlement antidopage liées à cet incident fassent l'objet d'une procédure judiciaire", a-t-il poursuivi. Tygart qui a rédigé le dossier d'accusation de dopage qui a conduit à la suspension d'Armstrong en juin 2012, a également noté que le rapport avait mis en évidence que Pat McQuaid avait tenté "de faire échouer" la procédure de l'Usada.

"Un cyclisme propre"

"L'objectif de McQuaid, par ses actions, était d'empêcher que la vérité concernant Armstrong éclate et que la complicité de l'UCI ne soit pas mise en évidence", a-t-il regretté. Le patron de l'Usada a salué le travail accompli depuis son élection en 2013 par le nouveau président de l'UCI, Brian Cookson. "Le rapport de la commission d'enquête est un premier pas déterminé pour aller au-delà des échecs passés et l'Usada est déterminée à continuer à travailler avec l'UCI pour un cyclisme propre", a-t-il conclu.

Le rapport publié ce lundi en Europe a notamment mis en évidence que les anciens dirigeants de l'UCI ont accordé "un traitement préférentiel" à Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France, déchu depuis de ses victoires. "Il y avait un échange tacite de faveurs entre les dirigeants de l'UCI et Lance Armstrong et ils ont présenté un front commun contre quiconque oserait l'attaquer", explique le rapport de cette commission qui a travaillé durant treize mois.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.