3 min de lecture Rugby

Coupe du monde 2015 de rugby : Lopez, Mermoz, Médard... Les absents du XV de France

DÉCRYPTAGE - Si Philippe Saint-André a misé sur la continuité dans sa liste des 36 joueurs présélectionnés pour la Coupe du monde, certains noms manquent à l'appel.

Camille Lopez et Maxime Médard en novembre 2013
Camille Lopez et Maxime Médard en novembre 2013 Crédit : AFP/L.Bonaventure
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Elle était fortement attendue et marque en quelque sorte le lancement de la Coupe du monde pour le XV de France. Philippe Saint-André a dévoilé mardi 19 mai une liste de 36 joueurs présélectionnés pour préparer le mondial anglais (18 septembre - 31 octobre). Aucune révolution dans ce groupe avec pas moins de 27 joueurs utilisés lors du dernier Tournoi des VI Nations. Mais, on ne doute pas que le sélectionneur tricolore a dû faire des choix parfois douloureux alors que certains noms, pourtant attendus, manquent à l'appel. C'est le cas de Camille Lopez, Maxime Mermoz ou encore Maxime Médard. 

Camille Lopez, le sacrifié

Philippe Saint-André et ses adjoints, Yannick Bru et Patrice Lagisquet, n'ont guère fait de sentiments en écartant le Clermontois Camille Lopez. Un temps considéré comme le numéro 1 à l'ouverture, l'ancien Bordelais n'est pas monté dans le bon wagon malgré trois titularisations lors de la Tournée de novembre et quatre matches disputés lors du dernier Tournoi des VI Nations. 

Ses performances en dents de scie avec les Bleus, mais aussi avec l'ASM Clermont récemment, ont eu raison de lui après un début de saison exemplaire. "Camille reste dans une liste dans 50 joueurs, il a été blessé et un peu en difficulté sur le terrain, il a besoin de retrouver toute sa sérénité sur le terrain et sur sa condition physique", a déclaré le sélectionneur tricolore. 

Une mise au placard qui profite à deux revenants : le Montpelliérain François Trinh-Duc et le Toulonnais Frédéric Michalak. Tous deux blessés une grosse partie de la saison, les expérimentés demis d'ouverture français sont revenus en forme au meilleur des moments. Le Castrais Rémi Talès complète le trio et Jules Plisson, blessé à l'épaule fin avril, devrait aussi prendre part à la préparation avec l'étiquette de "37e joueur".

Médard et Mermoz encore recalés

À lire aussi
Le XV de France a remporté son premier match du Tournoi des VI Nations face à l'Angleterre. Tournoi des VI Nations
Les infos de 18h - France-Italie : Les Bleus battent l'Italie (35-22)

Si à l'ouverture PSA a misé sur l'expérience, il a privilégié la jeunesse dans les lignes arrières. Malgré une fin de saison de haute volée avec le Stade Toulousain, Maxime Médard ne fait pas partie du voyage. Celui qui était un incontournable du XV de France lors de la dernière Coupe du monde a donc été évincé, après des prestations relativement ternes il faut le dire sous le maillot bleu. C'est une demi-surprise malgré tout car l'arrière-ailier pouvait apporter polyvalence et expérience.

Le constat est différent pour Maxime Mermoz, qui subit une véritable concurrence au poste de centre. Le Toulonnais, qui entretient un rapport parfois conflictuel avec l'encadrement, n'entre pas dans les plans tricolores alors qu'il était titulaire lors du dernier match des Bleus en Angleterre. Le staff lui a préféré les habituels Wesley Fofana et Mathieu Bastareaud, mais aussi Alexandre Dumoulin, Rémi Lamérat et Gaël Fickou. 

Chiocci préféré à Menini et Domingo

En première ligne, toutes les places semblaient distribuées avant même l'annonce de Philippe Saint-André. La seule question était de savoir qui de Xavier Chiocci, Alexandre Menini et Thomas Domingo allait accompagner Vincent Debaty et Eddy Ben Arous au poste de pilier gauche. Le premier cité a donc eu les faveurs du staff tricolore. Une décision presque logique tant il a réussi à s'imposer dans l'effectif du RCT. 

Son coéquipier Alexandre Menini devra donc patienter pour porter une nouvelle fois le maillot frappé du Coq. Le Clermontois Thomas Domingo, lui, est toujours mis au ban. Un temps titulaire du poste, sa dernière sélection remonte au 21 juin 2014. Le XV de France avait alors subi une troisième défaite consécutive face à l'Australie (39-13).

Parmi les autres absents notables, le Racingmen Maxime Machenaud ; Morgan Parra, Sébastien Tillous-Borde et Rory Kockott lui ont été préférés. À noter aussi la non-convocation de Romain Taofifenua, devancé par Sébastien Vahaamahina en seconde ligne, ou encore de Teddy Thomas au poste de trois-quart aile. Malgré un triplé lors de sa première sélection, l'ailier du Racing-Métro paie cher un comportement souvent critiquable. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rugby XV de France Coupe du monde de rugby
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants