1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Coupe Davis : à un mois de la finale face à la France, Wawrinka est au plus mal
2 min de lecture

Coupe Davis : à un mois de la finale face à la France, Wawrinka est au plus mal

Vainqueur de son premier tournoi du Grand Chelem et de son premier Masters 1000 en début de saison, les résultats de Stan Wawrinka se sont peu à peu détériorés.

Stan Wawrinka lors du tournoi de Tokyo, en septembre 2014
Stan Wawrinka lors du tournoi de Tokyo, en septembre 2014
Crédit : AFP/T.Kitamura
Julien Quelen
Julien Quelen

Mais où est donc passé le Stan Wawrinka du début de saison ? Vainqueur de son tout premier tournoi du Grand Chelem en Australie au mois de janvier dernier, l'actuel numéro 4 mondial signe une saison déplorable qui doit encore se conclure par le Masters de Londres et la finale de la Coupe Davis face à la France. 

Sur une autre planète lors de la quinzaine australienne, le Suisse a disparu jusqu'à sa victoire sur la terre battue de Monte Carlo avant de sombrer de nouveau. Malgré deux quarts de finale à Wimbledon puis lors de l'US Open, "Iron Stan" a bien du mal à remettre les gaz et cumule une flopée d'éliminations précoces qui le plonge dans le doute. 

Pas mieux qu'un quart de finale dans les grands rendez-vous

Après sa première victoire en Masters 1000 à Monte-Carlo et son entrée dans le top 3 mondial, le joueur de 29 ans n'a pas une seule fois réussi à intégrer le dernier carré d'un rendez-vous majeur. Ses meilleurs résultats, depuis le mois de mai dernier, n'ont pas excédé les quarts de finale, atteints à 3 reprises (Wimbledon, Cincinnati, US Open). 

En outre, Stan Wawrinka a essuyé quelques revers inquiétants. Battu au premier tour de Roland-Garros, le Suisse a enchaîné depuis avec des contre-performances à Toronto face à Kevin Anderson (8e de finale), à Tokyo face au 94e mondial Tatsuma Ito (premier tour), puis face à Gilles Simon au deuxième tour du Masters 1000 de Shanghai. 

En coulisses, la finale de la Coupe Davis a déjà débuté

À lire aussi

Après ses deux dernières apparitions catastrophiques en Asie, le numéro 4 mondial a confirmé sa mauvaise passe en s'inclinant une nouvelle fois d'entrée chez lui, en Suisse, lors des Swiss Indoors de Bâle. C'est là que ce sont retrouvées les deux têtes d'affiche suisses (Roger Federer et lui), un mois avant le dernier acte de la Coupe Davis.

Loin des interrogations de son partenaire, Roger Federer est lui en plein confiance. Vainqueur à Shanghai et de nouveau numéro 2 mondial, le joueur le plus titré en Grand Chelem (17) se prépare déjà à ce qui l'attend à Lille. Après avoir posté des photos de lui en train de s'entraîner sur terre battue (surface sur laquelle se jouera la finale), Federer a répondu à Gilles Simon qui avait fait part de ses doutes quant aux encouragements que prodigue souvent le public français à l'égard du champion helvète. 

On le sait, Gilles Simon parle beaucoup

Roger Federer

"On le sait, Gilles Simon parle beaucoup", a ainsi rétorqué Roger Federer. Je ne suis pas surpris par ces propos. Je sais parfaitement que la Coupe Davis a une énorme tradition en France. Je sais ce qui nous attend à Lille. Avec Stan, nous avons beaucoup échangé ces derniers temps. Trouver le meilleur moyen pour préparer le mieux possible cette finale". 


Quoi qu'il en soit, le "Maestro" aura besoin d'un orchestre au complet, avec un Stan Wawrinka capable de jouer sa meilleure partition, s'il veut remporter la Coupe Davis, seul titre qui manque à son immense palmarès. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/