1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Accident en apnée : Guillaume Néry dénonce une "gravissime erreur de l'organisation"
1 min de lecture

Accident en apnée : Guillaume Néry dénonce une "gravissime erreur de l'organisation"

RÉACTION - Le champion français de plongée en apnée a perdu connaissance en raison d'une erreur de mesure des organisateurs des championnats du monde à Chypre.

Guillaume Néry en juillet 2015
Guillaume Néry en juillet 2015
Crédit : AFP/B.Horvat
Accident en apnée : Guillaume Néry dénonce une "gravissime erreur de l'organisation"
00:00:39
Gregory Fortune & AFP

Jeudi 10 septembre, au large de Limassol (Chypre), Guillaume Néry voulait battre le record du monde en apnée libre. Le champion du monde 2011 et quatre fois recordman du monde devait tenter de descendre à 129 mètres de profondeur (l'actuel record est de 128 m, le sien de 125 m). Mais les organisateurs ont fait une erreur de mesure du câble le menant vers les profondeurs, plaçant la marque à 139 mètres. 

"10 mètres de plus, c'est absolument colossal, a expliqué le sportif de 33 ans une fois le drame évité de peu. À la remontée, j'ai eu une défaillance et puis à quelques mètres de la surface j'ai perdu connaissance, j'ai eu une syncope. Je ne me rappelle plus trop ce qui s'est passé à la remontée, en tout cas j'ai réussi à nager jusqu'à presque la surface".

Évidemment, j'en veux aux organisateurs, j'en veux au jury

Guillaume Néry

"Évidemment, j'en veux aux organisateurs, j'en veux au jury, a ensuite déclaré Guillaume Néry, qui souffre d'un œdème au poumon. Sur chaque plongée on doit être vigilant. Mais quand on envoie quelqu'un faire un record du monde, on se doit d'avoir une vigilance accrue", souligne le Niçois, qui n'hésite pas à le dire haut et fort : "Il y a eu une "gravissime erreur au niveau de l'organisation".

Si Guillaume Néry a bien récupéré la plaquette des -139 m, le record n'a pas été homologué car il a été ramené inconscient à l'air libre par la sécurité des Championnats du monde. Désormais, il continuera à plonger mais ne fera plus de compétition. "J'en ai assez, je ne veux plus de record".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire