2 min de lecture Sports mécaniques

24 Heures du Mans 2018 : Thomas Laurent espère mener la vie dure à Fernando Alonso

REPORTAGE - Le jeune prodige français est au volant d’une des deux voitures rivales affichées des Toyota.

Le Français Thomas Laurent
Le Français Thomas Laurent Crédit : Frédéric Veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

La carrière de Thomas Laurent est à l’image du personnage Buzz l’Éclair et de sa devise, "Vers l’infini et au-delà". Car en une saison, le jeune pilote français est passé du statut de rookie prometteur à celui de sérieux prétendant à la victoire, en plus d’être pressenti comme la future star de l’endurance.

2e des 24 Heures du Mans l'an dernier au volant du proto LMP2 du Jackie Chan Racing, le Vendéen est logiquement monté en grade. Il pilote cette saison en LMP1 chez Rebellion, l’écurie Suisse qui s’est payée le luxe d’embaucher l’Allemand André Lotterer, triple vainqueur de l’épreuve avec Audi, mais aussi le Suisse Neel Jani, victorieux en 2016 avec Porsche, et Bruno Senna, champion du monde 2017 LMP2.

À tout juste 20 ans - il les a fêtés en mai dernier sur le circuit de Spa -, Thomas Laurent est donc dans le grand bain et a désormais tout à prouver auprès de ses coéquipiers chevronnés. Mais comme le garçon est surdoué et intelligent, il apprend vite et fait même mieux que de la figuration puisque lors de la journée test, le 3 juin dernier au Mans, il a réalisé le 2e temps, derrière Fernando Alonso et sa Toyota d’usine.

À lire aussi
Pierre Gasly chez Red Bull pour la saison 2019 formule 1
Formule 1 : Pierre Gasly chez Red Bull pour la saison 2019

Je n’oublie pas les amis, la famille et surtout mes parents

Thomas Laurent
Partager la citation

"Je reste concentré sur ce que je fais, mais cette année c’est presque plus facile que l’an passé car je connais le circuit, je connais la course et ses difficultés, même si Le Mans reste toujours aussi incertain", indique-t-il de sa voix posée. "Ici, l’an passé il m’est arrivé quelque chose de grandiose. J’aimerai tant revivre ça, déjouer tous les pronostics même si cette année, c’est sûr, il y aura moins d’effet de surprise".

Thomas Laurent, qui a commencé en kart a l’âge de 7 ans, poursuit donc sa fabuleuse ascension en évoluant désormais dans la catégorie reine. "Ma vie aujourd’hui, c’est le sport auto, rien que le sport auto. C’est un sacrifice voulu et je m’impose ça. Mais je n’oublie pas les amis, la famille et surtout mes parents qui, il y a quelques années, ont fait d’énormes sacrifices financiers pour lancer ma carrière de pilote".

On a vu par le passé que Toyota avait la poisse au Mans. Alors...

Thomas Laurent
Partager la citation

L’avenir pour lui c’est, comme il aime le dire, "de continuer à me faire remarquer, dans le bon sens du terme", et pourquoi pas aller défier l’idole de sa jeunesse, Fernando Alonso. "Quand j’étais gosse, je l’admirai avec ses titres de champion de monde de F1. Aujourd’hui je roule à ses côtés, dans la même catégorie. Alors si je le bat..."

Mais la mission parait impossible pour l’écurie privée Rebellion face à la firme japonaise. "C’est David contre Goliath. On ne peut pas les battre à la régulière, il y a deux ou trois secondes d’écart au tour entre eux et nous. Mais on a vu par le passé que Toyota avait la poisse au Mans. Alors... C’est notre seule façon de les battre".

Ce samedi 16 juin au départ de la 86e édition des 24 Heures du Mans, Thomas Laurent partagera le volant de la Rebellion numéro 3 avec l’Américain Gustavo Menezes et le Suisse Mathias Beche tous deux également promus en catégorie reine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques 24 Heures du Mans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793748407
24 Heures du Mans 2018 : Thomas Laurent espère mener la vie dure à Fernando Alonso
24 Heures du Mans 2018 : Thomas Laurent espère mener la vie dure à Fernando Alonso
REPORTAGE - Le jeune prodige français est au volant d’une des deux voitures rivales affichées des Toyota.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/24-heures-du-mans-2018-thomas-laurent-espere-mener-la-vie-dure-a-fernando-alonso-7793748407
2018-06-14 11:39:13
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EAQ7YRJBF5VWxGRAxUGEtg/330v220-2/online/image/2018/0614/7793748425_thomas-laurent.JPG