1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. 24 Heures du Mans 2018 : début des festivités dimanche 10 juin
2 min de lecture

24 Heures du Mans 2018 : début des festivités dimanche 10 juin

REPORTAGE - C’est ce dimanche 10 juin qu’est donné le coup d’envoi de la grande semaine des 24 Heures du Mans qui débutent par les rituelles vérifications administratives et techniques.

L'une des Ford au pesage en 2017
L'une des Ford au pesage en 2017
Crédit : ACO
Frédéric Veille

Après la "Journée Test" le week-end dernier, place désormais à ce que l’Automobile Club de l’Ouest appelle communément le "Pesage", une obligation à laquelle doivent se plier les 60 voitures et équipages engagés dans cette 86e édition. Ce n’est pas dans l’enceinte du circuit que ces vérifications techniques et administratives se déroulent, mais sur la place de la République en plein centre-ville du Mans. L’occasion pour le public de voir de plus près les bolides et les pilotes qui, généralement, prennent la pose pour le plus grand bonheur de tous.

Dès 14h30 dimanche 10 juin, c’est l’écurie Panis-Barthez Compétition qui débutera ces deux journées de vérifications avec sa Ligier et ses trois pilotes, le Britannique Will Stevens et les Français Timothé Buret et Julien Canal. "Notre objectif cette année est clair : pour la pérennité du team, nous devons faire un résultat aux 24 Heures du Mans. Nous mettons tout en place pour monter sur le podium en LMP2", annonce Olivier Panis.

Suivront lors de cette première journée de "Pesage" l’écurie de Jackie Chan, les Corvette, l’Alpine ainsi que la Porsche du Team de Patrick Dempsey, l’acteur américain qui, comme chaque année, sera dans la Sarthe pour la course.

Toyota favori

Le lendemain, lundi 11 juin, les spectateurs pourront, entre autre, admirer les nouvelles BMW, l’armada Porsche et en fin d’après-midi le tant attendu passage des favoris de l’épreuve, les deux Toyota. Le pesage se terminera avec le passage des quatre Ford où, au volant d’une d’elle se trouvera le pilote d'Indy Car et ancien pilote de Formule 1, Sébastien Bourdais.

À lire aussi

Cette journée se conclura à 18h sur la place Saint-Nicolas où sera posée la plaque de bronze avec l’empreinte des trois pilotes qui ont remporté les 24 Heures 2016 (Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb).

Alonso, Button, Montoya...

Mardi 12 juin, c’est dans la ligne droite des stands que sera prise à 10h30 la photo officielle des 180 pilotes au départ, avec cette année la présence de Fernando Alonso, Jenson Button ou encore Juan Pablo Montoya qui, dès 17h30 seront, comme tous les autres devant le public pour la rituelle séance d’autographes.

C’est mercredi 13 et jeudi 14 juin que débutera réellement la compétition avec dès 16h les séances d’essais libres, puis de 22h à minuit les essais qualificatifs, avec comme objectif de décrocher le chrono pour partir en pole position.

Comme chaque année, le vendredi en fin d’après midi se déroulera la parade des pilotes dans le centre-ville du Mans, dernière occasion pur saluer de près les concurrents qui seront en piste dès le lendemain. Après le placement en épis des voitures et la diffusion des hymnes nationaux, le départ de cette 86e édition (donné cette année par le tennisman espagnol Rafael Nadal) sera donné à 15h pour deux tours d’horloge.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/