2 min de lecture 24 Heures du Mans

24 Heures du Mans 2016 : la plus belle des victoires pour Frédéric Sausset

REPORTAGE - Sans bras ni jambes, il a réalisé son incroyable défi de participer et de terminer les 24 Heures du Mans, dimanche 19 juin.

Jean-Bernard Bouvet, Christophe Tinseau et Frédéric Sausset
Jean-Bernard Bouvet, Christophe Tinseau et Frédéric Sausset Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

C'est en larmes que Frédéric Sausset est monté sur le podium de la 84e édition des 24 Heures du Mans. En larmes et sous les applaudissements de milliers de spectateurs entassés devant lui et venus saluer comme il se doit l'énorme exploit réalisé par ce chef d'entreprise en fauteuil roulant qui, il y a deux ans, avait annoncé qu'il serait le premier quadri-amputé à participer aux 24 Heures. "Je ne mesure pas encore ce que j'ai réalisé, car je suis encore dans l'émotion. Mais évidemment aujourd'hui je suis heureux et fier d'avoir remporté ce combat et ce défi personnel dans lequel j'ai entraîné toute une équipe à qui je dois beaucoup aujourd'hui".

38e au classement général sur sa Morgan-Nissan de 520 cv adapté à son handicap, ce fils de garagiste était associé aux expérimentés Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet. Ils terminent à 69 tours des vainqueurs. "Mais le classement importait peu, il fallait finir à tout prix pour délivrer mon message à destination des personnes fortement handicapées, comme moi. Ce défi est aussi pour elles, pour leur dire que rien n'est impossible dans la vie et qu'il faut toujours croire en ses rêves".

Sa vie a basculé en juillet 2012

La vie de Frédéric Sausset avait basculé en juillet 2012 alors qu’il était en vacances sur la côte atlantique et qu'une simple éraflure au doigt l'a foudroyé d'une septicémie nécrosante. Au sortir de son coma, un mois plus tard, il n’était plus le même homme.  Privé de ses membres, il s'était alors lancé un premier défi : celui de convaincre son entourage que la vie valait la peine d’être vécue malgré tout. Puis, ce passionné de sport automobile avait programmé l'idée d'être en juin 2016 au départ de la plus prestigieuse course automobile du monde : les 24 Heures du Mans. Il avait alors mis tout en œuvre, s'était reconstruit physiquement, moralement, avait réuni des partenaires et réussi à convaincre les organisateurs que son rêve n'était pas irréalisable. 

D'ici quelques jours, Frédéric Sausset devrait annoncer son prochain défi. "C'est tellement indispensable pour moi, pour m'aider à avancer dans la vie et à ne pas me morfondre sur un canapé à regarder la télé". Et secrètement aussi, il espère que sa voiture entrera au musée des 24 Heures. La voiture qui, en ce mois de juin 2016, a permis à cet homme de vivre un rêve éveillé et de réaliser une première mondiale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
24 Heures du Mans Sports mécaniques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants