1. Accueil
  2. Sport
  3. Ajaccio - Lille : le LOSC s'impose et reprend sa 3e place sans vraiment rassurer
2 min de lecture

Ajaccio - Lille : le LOSC s'impose et reprend sa 3e place sans vraiment rassurer

COMPTE-RENDU - Lille s'est imposé 3-2 dimanche à Ajaccio lors de la 27e journée du championnat, grâce à un triplé de Kalou, et reprend la 3e place ravie samedi par Saint-Étienne

Lille face à Ajaccio
Lille face à Ajaccio
Crédit : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

Une semaine après le match insipide offert par les Lillois face à Lyon, les Dogues ont été les protagonistes d'un spectacle autrement plus plaisant sur la pelouse d'Ajaccio, en rassurant quelque peu sur sa qualité offensive, malgré deux penalties marqués, mais en suscitant quelques interrogations quant à la solidité de sa défense, encore perméable face à la lanterne rouge.
 
Mais l'essentiel est ailleurs, et les Nordistes ont profité de la faveur du calendrier avec le déplacement en Corse pour ne pas céder à la pression de Saint-Étienne, qui avait pris la 3e place, avec 2 points d'avance, à la suite de sa victoire contre Monaco

Merci Salomon Kalou et merci M. l'arbitre

Les critiques n'ont pas manqué après le match nul 0-0 du LOSC face à Lyon, lors de la dernière journée, la faute à une attaque stérile et surtout à un milieu de terrain Balmont-Gueye-Mavuba pas des plus créatifs. A Ajaccio, le LOSC a retrouvé son buteur Salomon Kalou, auteur d'un triplé, et a pu compter sur une intensité retrouvée face au 20e du classement. Par contre, un astérisque est encore apposé sur la qualité défensive de ce Lille, jadis meilleur défense d'Europe.

Dès la 1ère minute, Tallo mettait déjà en difficulté la défense nordiste, en ouvrant la marque. Sur la première offensive de l'ACA, Cavalli perturbait la relance de Balmont et, Diarra, à l'affût, récupéra et centra pour Tallo qui plaçait sa volée hors de portée d'Enyeama. Un coup dur d'entrée, qui allait être effacé à la 26e minute, lorsqu'une main de Cavalli dans la surface, alors que le meneur de jeu corse tombait, faisait siffler un pénalty à M. Thual. Kalou transforma. La première décision de l'arbitre, mais pas la dernière, qui lui vaudra ensuite les "honneurs" du public de François Coty.

Une deuxième période avec le frein à main

Mais cette première période n'était pas terminée. A la 38e, sur un renversement de Balmont qui déséquilibra toute la défense adverse, Delaplace, remplaçant de Mavuba blessé, centra un superbe ballon au second poteau. Kalou, en taclant, prit Ochoa à contre-pied pour donner l'avantage à Lille. Un avantage de courte durée car 4 minutes plus tard, sur une balloon aérien prolongé de la tête par André, Tallo signait un doublé en lobant en finesse Enyeama sorti à sa rencontre. 2-2 à la pause.

À lire aussi

45 minutes de bonheur, c'était sans doute un peu trop pour deux équipes qui ont voulu ensuite fermer les vannes et bâtir des défenses plus hermétiques. Il y eut alors beaucoup moins de spectacle et d'actions, jusqu'à la 74e, et un nouveau pénalty sifflé pour une faute sur Nolan Roux. Kalou en profita pour inscrire un triplé, et son 10e but de la saison. Olivier Thual expulsa ensuite l'entraîneur ajaccien, Christian Bracconi et le défenseur lillois Soumaoro, ce qui constitua les derniers soubresauts d'un match que le LOSC verrouilla pour prendre 3 points et récupérer la 3e place.  

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire