1 min de lecture Harcèlement

Lille : pourquoi une campagne contre le harcèlement de rue a fait polémique

Le Conseil lillois de la jeunesse a mis en place une campagne contre le harcèlement de rue. Vivement critiquée sur les réseaux sociaux, elle a été retirée.

Une campagne contre le harcèlement de rue, créée par le Conseil lillois des jeunes, a fait polémique.
Une campagne contre le harcèlement de rue, créée par le Conseil lillois des jeunes, a fait polémique. Crédit : Hector Martinez / Unsplash
Emeline Ferry
Emeline Ferry
Journaliste

L'intention était bonne, mais le message diffusé maladroit. C'est ce que déplorent les internautes à propos d'une campagne contre le harcèlement de rue, mise en place par le Conseil lillois de la jeunesse (CLJ). Pour lutter contre les sifflements, insultes et autres regards salaces que subissent les femmes dans l'espace public, le CLJ a diffusé des affiches sur son compte Twitter. Mais elles ont été vivement critiquée sur les réseaux sociaux.

Composé de jeunes entre 16 et 25 ans, le CLJ est chargé de mettre en place des projets et d'échanger avec les élus municipaux sur des sujets qui concernent les jeunes. Ce vendredi 1er juin, quatre visuels ont été partagés sur le compte Twitter du Conseil. L'objectif était de mettre en scène des jeunes qui agissent contre le harcèlement de rue et le sexisme. 

Si les internautes ont souligné la bonne volonté de cette campagne, ils ont surtout déploré le message maladroit qu'elle laissait entendre.

À lire aussi
Les personnages du film "The Riot Club", exemple de ces groupes d'hommes toxiques que sont les "boys clubs" MeToo
"Ligue du LOL" : pourquoi la culture du "Boys' Club" pose problème

Le Conseil lillois de la jeunesse s'excuse

Sur l'une des affiches, on peut lire : "Lucas a 20 ans. Lucas aime draguer. Il dit 't'es belle' au lieu de 't'es bonne'. Il est respectueux". Un message qui a provoqué la colère des internautes sur Twitter, qui ont vivement critiqué le sexisme de ces affiches. 

"Ce que l'affiche aurait dû faire, c'est plutôt : 'Bob sait que les filles s'habillent avant tout pour elles-même. Du coup, il sait qu'une tenue légère n'est pas une invitation à se faire harceler, soyez comme Bob !'", écrit l'internaute L'impossible Clara.

Après avoir supprimé les tweets promouvant cette campagne, le Conseil lillois de la jeunesse a publié un message pour s'excuser. "Mea Culpa. Nous condamnons fermement le harcèlement de rue et nous ne souhaitons pas le minimiser. Notre message prêtait à confusion. On a retiré les visuels et on s'excuse pour cette confusion. Notre engagement pour l'égalité femmes-hommes continue. #onferamieuxlaprochainefoispromis", peut-on lire sur leur compte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Lille
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793604534
Lille : pourquoi une campagne contre le harcèlement de rue a fait polémique
Lille : pourquoi une campagne contre le harcèlement de rue a fait polémique
Le Conseil lillois de la jeunesse a mis en place une campagne contre le harcèlement de rue. Vivement critiquée sur les réseaux sociaux, elle a été retirée.
https://www.rtl.fr/girls/societe/lille-pourquoi-une-campagne-contre-le-harcelement-de-rue-a-fait-polemique-7793604534
2018-06-01 14:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wgIRwdU-S7pHhIoV-9jm-A/330v220-2/online/image/2018/0601/7793606185_une-campagne-contre-le-harcelement-de-rue-creee-par-le-conseil-lillois-des-jeunes-a-fait-polemique.jpg