2 min de lecture Santé

Endométriose : un site pour (enfin) comprendre tous vos droits

INTERVIEW - Marie-Rose Galès, juriste et blogueuse derrière "Endométriose Mon Amour" lance ce samedi 24 mars une plateforme numérique pour répondre aux questions juridiques des femmes souffrant d'endométriose.

Plus de 10% des femmes en âge de procréer souffrent d'endométriose
Plus de 10% des femmes en âge de procréer souffrent d'endométriose Crédit : iStock / Getty Images Plus
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

"En Grande-Bretagne, dès que vous subissez les trois gros symptômes liés à l'endométriose - douleurs pendant les règles, dyspareunie et douleurs pelviennes - on vous fait des examens plutôt que de vous dire que vous êtes une chochotte". Marie-Rose Galès, la blogueuse derrière le Tumblr Endométriose Mon Amour, lance ce samedi 24 mars, à l'occasion de la Marche mondiale contre l'endométrioseEndométrio-Ose le dire, un nouveau site internet

"Aujourd'hui, le sujet de l'endométriose est bien présent dans le domaine public", reconnaît Marie-Rose Galès. Pour la juriste, le combat s'est déplacé au cœur des cabinets médicaux, où les femmes doivent encore faire face à des "violences gynécologiques", explique-t-elle avant de rappeler que les douleurs intenses de ces femmes ont longtemps été qualifiées d'hystérie.

C'est pour rétablir le lien de confiance entre patientes et corps médical, permettre aux femmes de reprendre possession de leurs corps et de leurs droits que Endométriose Mon Amour s'est associé avec Make.org, plateforme d'initiative citoyenne, pour répondre à toutes les questions des femmes concernant leurs droits. 

À lire aussi
Une grossesse qui ne creuse pas les inégalités est possible égalité hommes-femmes
Grossesse : 8 façons de s'engager pour l'égalité pendant ces 9 mois

Une initiative pour se réapproprier son corps

"Ose dire que tu souffres, ose faire valoir tes droits", résume Marie-Rose Galès, dont le travail est soutenu par les associations de patients Mon Endométriose Ma Souffrance, et de médecins, Pour une meuf. La juriste, en lien direct avec des femmes souffrant d'endométriose, a répondu à une dizaine de leurs questions. Peut-on refuser un examen, la pilule, imposer un examen à un médecin, congeler ses ovocytes en prévision de la maladie... ?

La démarche de Marie-Rose Galès s'inscrit dans cette "actualité féministe où les femmes manifestent le besoin de se réapproprier leurs corps face à la médecine", encore très masculine. 

Pour suivre l'actualité du site, suivez la page Facebook de Endométrio-Ose le dire 

>
Amandine Bégot se confie à RTL Girls sur son endométriose Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792733888
Endométriose : un site pour (enfin) comprendre tous vos droits
Endométriose : un site pour (enfin) comprendre tous vos droits
INTERVIEW - Marie-Rose Galès, juriste et blogueuse derrière "Endométriose Mon Amour" lance ce samedi 24 mars une plateforme numérique pour répondre aux questions juridiques des femmes souffrant d'endométriose.
https://www.rtl.fr/girls/societe/endometriose-un-site-pour-enfin-comprendre-tous-vos-droits-7792733888
2018-03-24 09:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xquWPHWcyA3AGD78q8gIuA/330v220-2/online/image/2018/0322/7792737508_la-marche-mondiale-contre-l-endometriose-se-deroule-le-24-mars-2018.jpg