5 min de lecture Cheveux

Décoloration : 6 vérités à connaître avant de se lancer

EN IMAGES - Vos cheveux vont être brûlés, vous n'aurez plus d'argent et passerez la moitié de votre temps dans la salle de bain. Mais ça en vaut la peine.

Jennifer Lawrence a récemment adopté un blond platine très froid. Ici, elle est sur le tapis rouge des Oscars 2016.
Jennifer Lawrence a récemment adopté un blond platine très froid. Ici, elle est sur le tapis rouge des Oscars 2016. Crédit : PASCAL LE SEGRETAIN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Vous avez décidé de vous décolorer les cheveux ? Vous avez craqué face au blond platine deJennifer Lawrence (Hunger Games, Joy) ? On vous comprend, et on vous félicite d'oser franchir le pas. Se décolorer revient à prendre un gros risque capillaire, en terme d'esthétisme et de qualité du cheveu. En gros, votre vie ne sera plus jamais la même. Mais que faut-il savoir avant de se lancer ? Lisez attentivement ce papier avant de vous précipiter chez le coiffeur. 

1. Vos cheveux vont souffrir

Rappelons-le, et n'ayons pas peur des mots : la décoloration, c'est ni plus ni moins qu'une brûlure chimique du cheveu. Eh oui, ça fait froid dans le dos. On vous conseille donc de ne pas faire subir de décoloration à vos racines, pour laisser le cheveu repousser en toute quiétude. Vous serez en plus dans la tendance, car le blond platine avec des racines foncées est très à la mode. 

Le(la) coloriste vous applique une mixture violette ou bleue qui brûle la couche supérieure du cheveu, et donc, sa couleur. Plus votre cheveu de base est foncé, plus il faut faire de décolorations. Vous allez peut-être en enchaîner 3 d'un coup. Après la première décoloration, vos cheveux risquent d'être orange. Calmez-vous : c'est normal. Ils deviendront blonds après une ou deux décolorations supplémentaires. Vous risquez aussi d'avoir quelques mèches un peu grises. Lâchez ce sac en papier : c'est aussi normal, et elles disparaîtront après quelques shampoings. 

Attention : le produit permettant la décoloration étant très fort, il y a des risques d'allergie (comme pour toute coloration). Si vous n'avez jamais coloré vos cheveux, votre coiffeur doit vous faire passer un test d'allergie en amont.

2. Faire une décoloration est chronophage

À lire aussi
Lena Dunham à New York, le 15 septembre 2017 beauté
Lena Dunham : elle a osé le bleu sur ses cheveux

Ne croyez pas qu'une décoloration se fait en un claquement de doigts. Une décoloration, ça se mérite. Si vous la faites dans un salon de coiffure (ce que l'on vous conseille fortement, surtout s'il s'agit de votre première), prévoyez au minimum 4 heures de temps libre

Plus vos cheveux sont foncés, ou déjà plusieurs fois colorés, plus il faudra de temps pour parvenir à une décoloration correcte. Votre coloriste peut décider de faire la décoloration mèche par mèche, ce qui prend beaucoup de temps, car elles sont chacune enroulées dans du papier cellophane. Il faut ensuite passer entre une demi-heure et 45 minutes sous un casque sèche-cheveux. Après chaque décoloration, le coiffeur fait un shampoing, et sèche les cheveux avant d'appliquer à nouveau le produit décolorant si besoin. 

3. Vous allez vous ruiner

Dans un bon salon de coiffure, le prix d'une décoloration tourne autour de 100 à 150 euros, voire plus. C'est donc un budget à prévoir à l'avance. Mieux vaut éviter les enseignes proposant des prix étrangement bas. 

Si vous aviez l'intention de partir en vacances, oubliez. Tout votre budget va être avalé par l'entretien de vos cheveux. Bon, on exagère un peu, mais pour vous donner un ordre d'idée, comptez une bonne cinquantaine d'euros pour renouveller toute votre routine capillaire. Et quand on dit tout, c'est TOUT. Premièrement : n'utilisez plus que des produits spécifiques aux cheveux colorés, et même, aux cheveux décolorés blonds. Deuxièmement : attendez-vous à passer beaucoup de plus temps dans votre salle de bain qu'auparavant. 

4. Vos cheveux auront besoin de beaucoup de nutrition

Un cheveu décoloré a été très agressé. Il a besoin de beaucoup de nutrition, et d'amour. Pour limiter les dégâts, voici un vrai produit miracle : l'Ô de bonheur de la marque Lissfactor (22,50 euros). Sans paraben ni sulfates, cette brume "de renaissance capillaire" est un cocktail d'huiles de soin, de vitamines et d'oligo-éléments. Pulvérisée sur cheveux essorés ou secs, elle agit au coeur de la fibre, qu'elle reconstruit au fur et à mesure des applications. Le résultat n'est donc pas immédiat, mais incroyable au bout de quelques semaines d'utilisation assidue, matin et soir, et après chaque shampoing. Vous verrez, elle va devenir votre meilleure amie. 

Shampooing nutri-illuminant, Blond californien, Dessange, autour de 5 euros Date : 11/03/2016
7 >
Shampooing nutri-illuminant, Blond californien, Dessange, autour de 5 euros Date : 11/03/2016
Haute Expertise Pure Color Demêlant Couleur & Nutrition, l'Oréal, 5,90 euros Date : 11/03/2016
Soin patine correcteur de blond, Blond californien, Dessange, autour de 9 euros Date : 11/03/2016
Ô de bonheur, Lissfactor, 27 euros Date : 11/03/2016
Brume Lissante Protection Haute Expertise, l'Oréal, 9,50 euros Date : 11/03/2016
Haute Expertise Pure Color Demêlant Couleur & Nutrition, l'Oréal, 5,90 euros Date : 11/03/2016
Huile végétale de ricin, Léa Nature, 6,50 euros Date : 11/03/2016
1/1

Juste après viendra la Cure Soyeuse de la marque Biosilk (19,90 euros). Ce traitement à base de soie s'applique sur cheveux secs ou mouillés, sans rinçage. Il lisse l'écaille du cheveu, le rend brillant et soyeux. Si vous préférez des produits plus naturels, l'huile végétale de ricin (6,50 euros les 50ml chez Léa Nature) nourrit la fibre en profondeur. Elle s'applique de préférence avant le shampoing, et on la laisse poser une bonne demi-heure pour imprégner le cheveu. Évitez-la si vous souhaitez garder vos cheveux courts, car elle favorise la repousse. Vous les trouverez facilement en parapharmacie. 

Enfin, pour éviter de rendre le cheveu encore plus sec, il faut investir dans une brume qui le protège de la chaleur du sèche-cheveux et du fer à lisser. La Brume Lissante Protection Haute Expertise de l'Oréal (9,50 euros), sans sulfates, le permet, tout en limitant les frisottis.

5. Le blond est difficile à entretenir

Plus le blond platine est clair, plus il est difficile à entretenir. Si vous n'utilisez pas de produits adaptés, il virera au jaune poussin criard, voire, au orange clair. Pour éviter la catastrophe, on vous conseille chaudement la gamme Blond californien de Dessange, que vous pouvez trouver en supermarché. Formulée avec de l'huile de passiflore nutritive et des nacres anti-ternissement, elle permet à la couleur de garder son éclat "froid", et d'hydrater le cheveu. Elle a aussi le mérite de sentir merveilleusement bon.

Si on ne doit en retenir que deux produits, ce sont le shampoing nutri-illuminant (autour de 5 euros), et le soin correcteur de blond (autour de 9 euros). Ce dernier permet de repigmenter la couleur. Après un shampoing normal, et avoir rincé et essoré vos cheveux, vous en appliquez des noisettes sur l'ensemble des mèches que vous souhaitez éclaircir. Le temps de pose peut varier de 5 à 10 minutes, en fonction de l'effet désiré (plus vous laissez poser longtemps, plus le cheveu sera éclairci).

Après une coloration, les cheveux ont tendance à être plus difficiles à démêler, car "collés", en quelque sorte, par la couleur. Le soin démêlant est donc une étape incontournable. On vous conseille de vous procurer celui proposé par l'Oréal, dans sa gamme "Haute Expertise", qui est sans sulfates (5,90 euros). Il vous donnera des cheveux de sirène.

6. Vous n'allez plus vous reconnaître

Décolorer ses cheveux donne une allure radicalement différente. Les premiers jours, voire, les premières semaines, vous allez tiquer à chaque fois que vous croiserez votre reflet dans un miroir. Vous aurez peut-être même l'impression d'avoir une perruque. 

La nature des cheveux change à cause de la coloration, qui les a beaucoup fragilisés. Ils sont très secs, presque comme du bois. Au réveil, vous risquez d'avoir une énorme botte de paille incontrôlable au sommet du crâne. Quand vous attachez vos cheveux, ils marquent beaucoup plus facilement la trace de l'élastique ou de l'épingle. Lorsque vous les mouillez, ils ont l'air étrangement doux, avant d'avoir une consistance similaire à une mousse pleine de fibres quand vous les essorez. 

Tous ces changements sont déroûtants au début, mais on finit par s'y habituer. D'autant que si on suit la bonne routine capillaire, les cheveux redeviennent (presque) normaux en un peu moins de deux mois. Surtout, vous aurez l'air super "badass".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cheveux Astuces beauté Beauté
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants