1 min de lecture Féminisme

Une pétition contre l'exposition de revues pornographiques dans la rue

Des associations féministes ont lancé une pétition pour faire interdire de l'espace public l'exposition de revues à caractère pornographique.

Un kiosque à Paris. (Illustration)
Un kiosque à Paris. (Illustration)
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Contre la pornographie de rue, la Brigade Antisexiste, associée à quinze autres associations féministes, monte au créneau. Dans une pétition adressée à Marlène Schiappa, secrétaire d’État en charge de l’Égalité entre les femmes et les hommes, ainsi qu'à la société d'affichage publicitaire JC Decaux et à de nombreux autre interlocuteurs, elle demande l'interdiction d'exposer des revues pornographiques dans l'espace public

Les visuels suggestifs, visibles de toute la population y compris des plus jeunes, participent, selon les auteures de la pétition, à la dégradation de l’image de la femme et nuisent ainsi à la parité. Pour justifier sa demande, la pétition s’appuie sur l’article 227-24 du Code Pénal qui condamne "le fait (...) de diffuser par quelque moyen que ce soit (...) un message à caractère (...) pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine".

Le point de vue ne fait pas l'unanimité, comme le fait remarquer le site Le Tag parfait. "D’habitude, ce sont des organisations intégristes catholiques et/ou proches du Front national qui brandissent [cette loi]", déclare dans Brain Camille Emmanuelle, journaliste et écrivain partisane d’un féminisme pro-sexe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Féminisme Interdiction Pornographie
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants