2 min de lecture Cyclisme

Fiona Kolbinger : qui est la première femme à remporter la Transcontinental Race ?

PORTRAIT - En 10 jours, 2 heures et 48 minutes, la cycliste allemande Fiona Kolbinger a parcouru 4.000 km. C'est la première fois qu'une femme gagne la Transcontinental Race.

>
Fiona Kolbinger réalise un exploit Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Paola
Paola Guzzo

C'est la nouvelle sensation du cyclisme mixte ultra endurant. L'Allemande Fiona Kolbinger a remporté la septième édition de la Transcontinental Race 2019, mardi 6 août 2019 à 7h48 du matin, devançant tous ses concurrents, les hommes comme les femmes. 

La cycliste de 24 ans faisait partie des 40 femmes sur 263 concurrents à tenter la Transcontinental Race. Elle a parcouru 4.000 kilomètres, de Burgas (sur la côte de la Bulgarie) à Brest, en 10 jours, 2 heures et 48 minutes, en roulant près de 17 heures par jour. Elle n'avait pourtant pas de grande expérience de la course cycliste, l'athlète n'ayant effectué qu'un parcours Londres-Édimbourg-Londres en 2017, selon l'Équipe

Fiona Kolbinger est chercheuse dans la recherche contre le cancer, à Heidelberg, en Allemagne. Elle a réalisé la course seule, sans soutien, sans aide mécanique, en décidant elle-même de son trajet et de son organisation. Elle était seulement équipée d'une balise GPS et de ce qu'elle pouvait porter sur son vélo.

Une course de longue distance difficile et prestigieuse

La Transcontinental Race est une course de cyclisme, mais pas n'importe laquelle. C'est une épreuve d'ultra endurance. Il s'agit de parcourir 4.000 kilomètres de bitume, de traverser entre 6 et 8 pays, et sans aide. 

À lire aussi
Des hôtesses du Tour de France entourent Chris Froom le 6 juillet 2017 cyclisme
Tour de France : Paris ne veut plus d'hôtesses "potiches" à l'arrivée

Dans cette course, il y a un point de départ, un point d'arrivée, 4 points de passage obligatoires (en Bulgarie, Serbie, Italie et en France), mais au delà de ces quelques obligations, les coureurs cyclistes sont libres d'emprunter le chemin de leur choix. D'autre part, c'est une course en autonomie totale. Loin de l'organisation du Tour de France, les coureurs cyclistes ne sont pas suivis par des voitures et il n'y a pas de ravitaillement, ni d'assistance technique, ni de soigneurs. Les cyclistes embarquent avec ce qu'ils peuvent et doivent se débrouiller pour manger et pour dormir
"Je suis tellement surprise de gagner. Je visais le podium des femmes, je ne pensais pas que je pourrais gagner la course. J'aurais pu y aller plus dur et dormir moins", a réagi celle qui avait près d'une journée d'avance sur tous ses concurrents, sur le site officiel de la Transcontinental Race. Son exploit vient rejoindre celui de Lael Wilcox, arrivée seconde à la course mixte TransAmerica de 2016. Ces victoires permettront peut-être aux femmes de moins se sous-estimer dans le domaine sportif. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Courses Portrait
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798152898
Fiona Kolbinger : qui est la première femme à remporter la Transcontinental Race ?
Fiona Kolbinger : qui est la première femme à remporter la Transcontinental Race ?
PORTRAIT - En 10 jours, 2 heures et 48 minutes, la cycliste allemande Fiona Kolbinger a parcouru 4.000 km. C'est la première fois qu'une femme gagne la Transcontinental Race.
https://www.rtl.fr/girls/identites/transcontinental-race-2019-qui-est-fiona-kolbinger-la-premiere-femme-a-remporter-la-course-7798152898
2019-08-06 12:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_gTtakD22kzGGUPf3Hy74Q/330v220-2/online/image/2019/0806/7798152925_fiona-kolbinger-24-ans-a-remporte-la-transcontinental-race-2019-le-6-aout-2019.jpg